Ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo, Maixent Accrombessi vient de succéder à son défunt père à la cour royale. Les cérémonies marquant l’intronisation du notable ont pris fin ce dimanche 24 mars 2019 en présence de personnalités politico-administratives, et de dignitaires religieux. Celui qui est désormais prénommé Dah Houndji Hounnon prend les rênes de la collectivité Hountondji.

Trois ans après le décès de son père, Maixent Accrombessi lui succède à la cour royale d’Abomey sous le nom de Dah Houndji Hounnon.
L’ancien directeur de cabinet du président du Gabon a été élevé au rang de notable à Abomey au cours d’une cérémonie fort symbolique.
L’intronisation du prince Maixent Accrombessi a démarré à Cana, dans la commune de Zogbodomè, berceau de la branche royale Kpahessou à laquelle  il appartient. Après avoir été fortifié à l’issue d’un conclave des initiés, le prince  a été porté sur le trône à Cana devant tous les dignitaires du Royaume. Des rites qui seront poursuivis par la suite par l’impétrant lui-même qui désignera par la suite les membres de son cercle dirigeant.
Revêtu d’une tunique blanche parée d’une écharpe, un foulard blanc couvrant sa tête, la taille ornée de plusieurs mètres d’un pagne brodé, les poignets, le cou et les chevilles recouverts d’ornements précieux et tenant dans sa main droite le spectre de commandement, le nouveau chef de la collectivité Hountondji s’est ensuite rendu sur la tombe de son père au niveau du mausolée construit en sa mémoire pour un long moment de recueillement. Un acte symbolique qui consacre la renaissance d’un homme dorénavant auréolé de l’onction paternelle pour régenter sa communauté. 
Suivra, par la suite, sa sortie officielle à Abomey sous les acclamations et louanges d’une foule d’admirateurs et son retrait au palais royal, sa maison familiale, situé à Sehounsa, place « Houndji Kandji », du nom de règne de son feu père. 
Il n’a pas manqué de reconnaître à la communauté l’estime qu’elle lui porte et a promis de travailler pour le bien-être de la collectivité. Les membres de la cour royale d’Abomey et les royaumes alliés ont marqué par leur présence la cérémonie en offrant des présents au régent. Il donnera en guise de reconnaissance un dîner où ont été conviés plus de 600 personnes.
La famille Accrombessi est de la lignée dynastique directe de Kpahessou, fils d’Adjomanakou, frère aîné du roi Houégbadja (de 1645 à 1685) considéré comme le fondateur du royaume du Dahomey.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1674 fois