Le Centre culturel chinois célèbre ses 30 ans d’existence au Bénin. En prélude à cette célébration, il a été initié, samedi 15 septembre dernier, une exposition d’œuvres d’artistes plasticiens béninois et chinois.

Dans l’optique de construire un véritable pont d’amitié entre le Bénin et l’Empire du milieu, les responsables du Centre culturel chinois ont initié une exposition d’œuvres artistiques à l’occasion de ses noces de perle. Une exposition dénommée «A chacun sa beauté » qui a regroupé au total douze artistes plasticiens dont sept Béninois, quatre Chinois et un Marocain. Elle a démarré par la danse des lions pour signifier l’immensité de la culture de ce peuple qui entretient avec le Bénin un lien d’amitié vieux de plusieurs années. 

L’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Peng Jintao, se dit comblé par ce parcours du centre qui, selon ses propos, compte une dizaine de clubs amateurs dont la danse, le chant, le film, les œuvres d’art... Pour lui, le centre est devenu aujourd’hui une véritable maison culturelle où se côtoient dialogue et échange des cultures chinoise et béninoise. « C’est un nouveau chapitre encore plus glorieux qui s’ouvre entre les deux pays », précise-t-il. Pour Philippe Abayi, président de la Confédération béninoise des acteurs des arts et de la culture du Bénin, une telle exposition doit être une brèche à saisir pour les artistes plasticiens béninois qui auront également la facilité à exposer au pays de Xi Jinping.
Au nom du Bénin, le ministre en charge des Sports et de la Culture, Oswald Homeky, a remercié la Chine pour l’initiative qui, pour sa part, met non seulement la culture chinoise en valeur, mais également celle du Bénin à travers les œuvres de ses artistes plasticiens. «Ce centre, depuis sa création, a vu plusieurs générations de Béninois et de Chinois célébrer ce que nous avons de plus noble et de plus beau, la culture», martèle-t-il. Il a rendu hommage à tous les ambassadeurs et à tous les directeurs du centre pour la bonne inspiration qui permet aujourd’hui aux talents béninois de s’exprimer. Il a également salué le talent des sept Béninois qui font la fierté de leur pays à travers leurs plumes et leurs pinceaux en représentant dignement le Bénin avec leurs œuvres. Il rappelle que cette exposition est le fruit de la coopération sino-africaine, puisque déjà lors du dernier forum Chine-Afrique de Beijing, le président chinois Xi Jinping a exprimé la volonté de renforcer les liens d’amitié entre les deux peuples à travers la culture.
Pour l’histoire, le Centre culturel chinois a été ouvert le 27 septembre 1988 par le ministre de la Culture d’alors, Houdou Ali. 30 ans après, un autre ministre s’y rend pour la célébration de ses noces de perle. Une visite guidée de l’exposition a permis aux invités d’aller à la découverte des œuvres réalisées par douze artistes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3501 fois