Décédé le vendredi 13 juillet dernier, le célèbre musicien et arrangeur béninois Oscar Kidjo a été honoré, jeudi 16 août dernier par la communauté artistique béninoise dans la salle de spectacles de Canal Olympia à Cotonou. La veillée artistique qui lui a été dédiée a connu la présence du ministre en charge de Culture et d'une pléthore de passionnés de la musique.

« Gardons la flamme allumée », c'est l'appel lancé par le collectif des artistes du Bénin en hommage à Oscar Kidjo qui s'est éteint, le 13 juillet dernier, et dont la mémoire reste encore vive. Un artiste ne meurt jamais. Ses œuvres, ses fans, ses frères de passion portent à jamais son souvenir. C'est bien ce qui est confirmé à travers la veillée artistique organisée en son honneur, jeudi dernier à Cotonou. Danialou Sagbohan, Vincent Ahéhéhinnou, Michel Loucou alias Alèkpéhanhou, Tola Koukoui, Gbéssi Zolawadji, Madou, Pipi Wobaho et Eléphant mouillé, Dalina Pep's, Zeynab, Don Metok... Les artistes ont fait massivement le déplacement pour rendre hommage au musicien arrangeur. 

C'est la crème de la communauté artistique béninoise qui s'est mobilisée pour honorer l'homme auprès de qui, la plupart de ces grands artistes ont enregistré leurs œuvres. Oscar Kidjo est pour chacun d'eux un professionnel, une icône. « Ceux qui sont partis ne sont jamais partis. Oscar est là. Il est peut-être au creux d'un arbre. Mais je pense qu'il est dans la vraie lumière et nous allons lui demander de nous envoyer un rayon de sa lumière. Il est parti et s'il y a quelque chose à faire, c'est perpétuer son nom», c'est un extrait des propos de l'artiste Tola Koukoui à l'entame de la soirée.
C'est Danialou Sagbohan
‘’Hagbè’’ qui a ouvert le bal des prestations par une belle improvisation en hommage au disparu. Il a été rejoint sur scène par Madou, Zeynab puis Don Metok pour une interprétation de son morceau-requiem "Zoumètingbo". « Quoi-que vous fassiez, un jour vous irez là-bas et nous devons tous nous y préparer. Car la vie et la mort sont des frères. Nous les côtoyons », c'est selon Sagbohan Danialou, le message à retenir de ce titre. Prenant le relai, Alèkpéhanhou, fidèle abonné au studio d’Oscar Kidjo, n'a pas manqué d'inspiration pour témoigner son amitié à l'illustre disparu. Suivront à tour de rôle tous les autres artistes présents pour de courtes mais expressives prestations.
Oscar Slim Kidjo musicien, guitariste et arrangeur peut être fier de la communauté des artistes du Bénin qui, à travers cette veillée artistique, lui a prouvé son attachement et l'admiration qu'elle porte à son talent. « Que la terre lui soit légère ! », a souhaité Gbessi Zolawadji.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1466 fois