La tournée de Richard Flash dans les 77 communes du Bénin a connu mercredi 18 juillet dernier l’étape de Natitingou à l’espace TV5. Des instants de communion avec le public et son lot de surprises.

Le public de Natitingou a massivement pris rendez-vous, mercredi dernier, pour le spectacle annoncé au départ de la tournée dénommée ‘’Flash live tour’’. Sevré qu’il est de ces moments d’évasion, il ne s’est donc pas privé d’une telle opportunité. Tôt, les plus endurcis ont investi l’espace TV5 pour ne pas se faire conter l’évènement. Et surtout pour ne pas avoir à marchander à coups de muscles leur place. Les concerts décrétés gratuits ont bien leur lot de désagréments. 

Le décor planté et le ciel retrouvant sa belle humeur, les artistes retrouvent la scène et s’en donnent à cœur-joie pour l’extase d’une foule en délire. Belle brochette d’artistes de la région et du septentrion…Data Mao, Edith Kumpan, Kass Mory et Barassounon, il a fallu peu pour contenter un public emporté par la fièvre d’un mercredi soir. Les examens de fin d’année terminés, les jeunes n’ont plus qu’à se lâcher en reprenant en chœur ces sonorités enivrantes aux couleurs locales et en esquivant des pas de danse. Une parfaite communion qui va grandir au fil de la soirée quand Sèssimé et Richard Flash prendront le relais. Les ‘’chauffeurs de scène’’ qui ont animé la première partie du spectacle s’éclipsent sous des applaudissements nourris.
Sèssimé dont le répertoire n’est inconnu d’aucun public du pays le replonge dans chacune des quatre chansons cultes exécutées et se voit célébrée par l’enthousiasme des spectateurs postés à proximité de la scène. Tout autant attendu que le zoukeur de charme de la soirée, elle a eu du mal à quitter le podium tant le public en avait envie. Très à l’aise dans sa tenue de scène, Richard Flash enchaîne les chansons qui ont fait son succès. Son invite à danser a vite trouvé échos auprès du public. Des corps se trémoussent au bas de la scène et les plus alertes se réservent le droit de danser avec le musicien très communiquant.
Une belle soirée malheureusement écourtée par la campagne publicitaire outrancière faite aux sponsors de la tournée. Si les artistes n’ont pu avoir que quelques minutes pour se produire, les partenaires de l’évènement en ont eu eux pour leur investissement. Ceci au détriment du public qui est sorti peu satisfait de ce gâchis. Richard Flash a eu certes l’idée d’aller vers le public pour son bonheur mais il n’a peut-être pas eu les moyens et la liberté de lui offrir un spectacle total.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2134 fois