Les lauréats de la deuxième saison de « Moule de Stars » ont reçu, jeudi 28 juin dernier, les lots à eux destinés. Cette remise de prix vient mettre fin à cette édition « réussie » à plus d’un titre, et qui avait mis aux prises, ce dimanche 1er avril au stade général Mathieu Kérékou, les finalistes de la compétition.

Au total, 2 500 000 francs Cfa ont été distribués aux meilleurs compétiteurs et groupes au terme de la cérémonie de remise de lots aux finalistes heureux de la compétition « Moule de Stars » qui a mobilisé de nombreux jeunes Béninois. Chant, danse (en groupe), mannequinat, constituent les diverses catégories artistiques.
Du côté des mannequins,
Chrishna Dossou et Othniel Amah sont repartis chacun avec un chèque de 500 000 francs.
Le groupe de danse Dream Keys (Dsk) a empoché de son côté 1 million F Cfa pendant que le lauréat de la catégorie chant, Jean-Paul Vigan, en plus de la production d’un disque et d’une tournée nationale, a aussi eu droit à un chèque de 500 000 F Cfa. Chacun des vainqueurs de cette deuxième saison sera porté et propulsé par Atl et Compagnie S.A., structure initiatrice de «Moule de Stars ».
L’initiative est à l’actif de Franck Espérat Mègnassan, président-directeur général de Atl et Compagnie S.A. Pour en arriver à la finale qui a permis de dégager ces heureux gagnants,
« Moule de Stars » a vu s’affronter sur scène, pendant deux mois des dizaines de jeunes filles et jeunes garçons. Ils y ont trouvé une aubaine pour révéler le talent artistique qui somnolait en eux. Et c’est là tout le mérite de cette compétition qui « façonne les stars de demain », aux dires de Franck Espérat Megnassan. L’ancien réalisateur de LC2 Télévision et l’un des grands artisans de l’émission télévisée à succès « Stars en herbe » d’antan, toujours soucieux de voir les jeunes talents se révéler n’y est pas allé du dos de la cuillère pour concevoir cette nouvelle compétition qui se révèle être un détecteur de talents en herbe.
Il se pose justement la question de savoir quel serait le sort de ces dizaines de jeunes que sa structure a pu mobiliser autour de cette compétition si elle n’avait pas existé. D’où la satisfaction morale qu’il éprouve au terme de la compétition pour l’avoir réussie de bout en bout. Surtout que cette seconde édition a eu le mérite de faire travailler tous les candidats en live. Ce pari gagné est un élément supplémentaire de satisfaction, soupire Franck Espérat Mègnassan, heureux de façonner ou du moins de révéler de « vrais talents ». Raison pour laquelle, indique-t-il, Atl et
Compagnie S.A. a monté et équipé spécialement un orchestre pour la circonstance.

Une aventure vécue avec émotion

Cette option de l’organisation satisfait également la marraine de cette seconde saison, l’artiste Sessimè. « C’est une aventure vécue avec émotion par la jeunesse qui en avait besoin pour se faire découvrir », souffle-t-elle pour sa part. Autre élément de satisfaction noté par la marraine, ce « public hot et debout qui en voulait chaque fois un peu plus ».
Un autre artiste, Nikanor, n’y va pas non plus du dos de la cuillère pour applaudir cette innovation qui fait travailler davantage les jeunes talents. Du côté des lauréats, le ton est au soupir pour avoir réussi à tirer son épingle du jeu face à des adversaires tous autant méritants.
Yannick Sotomey, porte-parole du groupe Dsk parlera aussi d’expériences acquises et d’une compétition de haut niveau qui a motivé chaque candidat à travailler chaque fois un peu plus.
Mais pour l’heure, Franck
Espérat Mègnassan et toute l’équipe de Atl et Compagnie S.A. sont loin d’applaudir. Pour eux, le plus dur reste à faire surtout que l’ambition à terme, c’est de hisser « Moule de Stars » sur le standard international des émissions télévisées révélatrices de talents. Il compte s’y mettre assez vite et voudrait compter avec les partenaires et sponsors pour y arriver. Point de répit en tout cas pour l’équipe qui, après avoir fait de cette saison II une réussite, met déjà le cap sur la troisième qu’elle voudrait encore plus organisée et donc plus réussie avec les préliminaires dès le mois de décembre prochain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1740 fois