La littérature béninoise s’est enrichie, le week-end dernier, d’un nouveau recueil de poèmes. Confidences d’un prêtre (De roses et d’espérance) publié par Armel Fakèyè, a été lancé, dimanche 3 juin dernier à Cotonou. C’était en présence d’amis et sympathisants de ce prêtre capucin qui se sont fait dédicacer leurs exemplaires à la suite de la présentation de l’œuvre.

Armel Fakèyè, jeune prêtre de l’ordre des frères mineurs capucins, a réuni autour de son premier recueil de poèmes, parents, amis et sympathisants, dimanche 3 juin dernier à Cotonou. Baptisé Confidences d’un prêtre (De roses et d’espérance), ce recueil de poèmes est édité aux éditions Maïeutique en Côte d’Ivoire.
Adulé de ses fidèles, estimé et homme humble au carnet d’adresses flatteur, Armel Fakèyè est un jeune prêtre comme on en voudrait, actif, ouvert, entreprenant. Il raconte à travers des vers, ses sentiments et émotions, comme une odyssée pleine de lyrisme et relance chacun sur l’aventure intérieure. Il fait balader de méditations en rêves, avec audace par moments.
L’auteur, à travers un style simple, profond et poignant et des vers libres, se confie au lecteur. Le prêtre partage ses textes qui sont, explique-t-il, le fruit de méditations et réflexions profondes sur plusieurs événements de la vie.
Confidences d’un prêtre (De roses et d’espérance) est, selon les témoignages, à l’occasion de sa présentation, un chef-d’œuvre qui relance l’aventure intérieure.
Selon l’auteur, la poésie a l’avantage de parler au cœur et aux sens. C’est pourquoi, son œuvre s’inscrit, dit-il, dans une perspective révolutionnaire. Pour lui, l’œuvre est la confidence de quelqu’un qui a aimé, d’un prêtre qui a connu des émotions, etc. Armel Fakèyè affirme que révéler ses émotions et ses sentiments, en tant que prêtre, relève d’une confidence.
Le livre est fait de 32 poèmes, répartis en trois parties. La première intitulée « Confidences » est constituée de douze poèmes. La deuxième partie est « Au-delà des épreuves » et la troisième partie « Au royaume de l’amour» sont constituée de dix poèmes chacune ».
L’auteur satisfait d’avoir mobilisé du monde autour de son premier recueil, dit avoir atteint son objectif qui est de révéler son ouvrage. Pour lui, ce n’est que le début d’une longue série. Ainsi, il annonce d’autres rendez-vous pour d’autres poésies qui, non seulement parleront de ses expériences, mais aussi de celles des autres pour mieux enseigner.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1784 fois