Pour rendre plus visible le dense patrimoine culturel de l’Empire du milieu, le Centre culturel chinois a organisé, vendredi 25 mai dernier à Cotonou, une exposition de produits culturels conservés à l’illustre Musée du Palais impérial. Le vernissage a eu lieu, sous les regards admiratifs de personnalités politiques et économiques.

Des sacs modernes inspirés de peinture ancienne, des éventails en soie, des pochettes de portables au motif de robe impériale, des reproductions de bol et tasses selon le modèle de l’empereur Yongle (Ming)… et des représentations en miniature de l’emblématique tableau qui donne une vue panoramique des montagnes et rivières de l’Empire céleste… Tous, des produits choisis de la Cité historique. « Quand on parle de la Cité historique, c’est un palais impérial qui a hébergé vingt-quatre empereurs des dynasties Ming et Qing. Ces empereurs, du fait de leur autorité, pouvaient collecter tous les produits artistiques qu’ils trouvaient originaux et les ramener au palais. C’est ainsi qu’il a été collecté 1,8 million de produits qui peuvent être regroupés en vingt catégories selon les matières qui ont servi à leurs réalisations. Ces produits dont les originaux sont au musée sont représentées », a expliqué l’expert chinois, commissaire de l’exposition. 

Le Musée du Palais impérial a pour mission d’administrer la Cité interdite, le véritable complexe architectural des dynasties Ming (1368-1644) et des Qing (1644-1911) et un conservatoire des produits artistiques. L’ambassadeur de la République populaire de Chine près le Bénin, Peng Jingtao, fait savoir que ces produits artistiques vieux de plusieurs siècles sont aujourd’hui représentés sous des formes modernes pour s’arrimer à la demande quotidienne sans perdre de leur originalité. L’objectif, c’est d’accroître la visibilité du Musée du Palais impérial qui reste une référence en matière de conservation. « La civilisation chinoise est l’une des plus anciennes de l’humanité et elle a conservé son patrimoine culturel à travers les âges. La Cité interdite qui draine chaque année des centaines de milliers de visiteurs est l’un des plus grands musées au plan international », a précisé l’ambassadeur Peng Jingtao.
Pour la directrice du patrimoine culturel, Carole Borna, cette exposition est l’occasion pour le public béninois de voyager dans l’univers artistique chinois pour découvrir la grande richesse de la culture chinoise. Elle a réaffirmé l’engagement du ministre de la Culture, du Tourisme et des Sports pour le renforcement de la coopération sino-béninoise.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2175 fois