Le premier album du projet Madone est désormais dans les kiosques. Il a été lancé, dimanche 25 mars dernier à Cotonou par l’artiste de la musique béninoise Marion Akpo. C’est un coffret de deux disques qui comporte respectivement dix chansons pour la résurrection et quatorze chants sur le chemin de croix, soit une chanson par station.

Selon Marion Akpo, ce projet est né d’une inspiration fondée sur sa conviction religieuse. « J’ai souhaité gratifier Dieu de ce qu’il m’a donné, ma voix », a-t-il déclaré. Il estime que c’est sa façon à lui de raviver la foi des chrétiens basée sur la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Ce coffret vient combler, selon lui, un vide d’autant plus qu’elle permettra de chanter le chemin de croix dans un monde où beaucoup ne se rendent plus disponibles pour cela. Il fallait aligner les chansons de la résurrection, symbole de la foi chrétienne.
Le projet Madone est subdivisé en quatre volets dont la réalisation et le lancement de l’album. Marion Akpo annonce une tournée dans les églises, des concerts et surtout des animations lors de baptême, des mariages et autres. « Nous donnerons la dîme avec le Madone pour contribuer à l’édification de notre communauté », a-t-il conclu.
Pour Nicholas Gomez, invité d’honneur de l’artiste, c’est une œuvre à avoir, à méditer et à connaître. Pour lui, Marion Akpo vient raviver la flamme de l’église en redonnant vie à plusieurs chants en passe de disparaître.
Aristide Agondanou, musicien du groupe Poly Rythmo, estime que c’est un chef-d’œuvre que chaque chrétien doit se procurer pour vivre aisément le temps pascal. Il reste convaincu du talent de l’artiste qui est capable encore du meilleur avec le soutien de tous pour atteindre ses objectifs dans ce projet.

Christian HOUNONGBE (Stag)

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2752 fois