L’espace TV5 de Natitingou va accueillir du 7 au 19 avril prochain à Natitingou, la onzième édition du Festival de théâtre francophone et des danses traditionnelles (Festhed). Placé sous le thème « La lutte contre les grossesses en milieu scolaire et universitaire », l’évènement présente, selon ses organisateurs, de nombreuses attractions dignes d’intérêt pour le public.

« Pour montrer la dimension unificatrice du festival, les activités démarreront avec un grand concert de musique présentant en têtes d’affiche Rico’s Campos et Kalamoulaye, le samedi 7 Avril», informe Karl Tanguy Tokoudagba, promoteur du festival. Il reste convaincu que cette édition tiendra toutes ses promesses à voir les différentes attractions.
Outre le méga concert annoncé à l’ouverture du festival, le public assistera à plusieurs représentations théâtrales et à des spectacles de danses traditionnelles de compagnies provenant du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, d’Haïti et du Togo.
Initié dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie, le Festhed sera également l’occasion pour l’Association culturelle Mémoire des artistes du Bénin et ses partenaires d’attirer l’attention du public sur le phénomène des grossesses précoces en milieu scolaire. Une campagne de sensibilisation est en ligne de mire de cet évènement qui reste une plateforme artistique et de mise en réseau des compagnies de théâtre et de danses semi-professionnelles et universitaires aussi bien sur le plan national qu’international. Des communications et autres messages seront présentés à la jeunesse au cours de ce rendez-vous artistique.
Par ailleurs, il sera organisé dans le cadre des manifestations « La nuit de la francophonie cumulée à la cérémonie officielle d’ouverture du festival », le samedi 14 avril », a indiqué Karl Tokoudagba.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2525 fois