En prélude à la célébration de l’an II de l’avènement du régime de la Rupture ou du Nouveau départ, Doha marché de la communication et de jeunes artistes plasticiens du Bénin ont lancé, jeudi 22 mars dernier à Cotonou, un projet de vernissage d’une exposition dénommé « Dis-le-moi avec une toile ».

Placé sous le thème « Le Bénin, ma patrie et moi », cette initiative qui se déroule du 22 mars au 6 avril prochain, vise à recueillir les messages et les attentes des populations, après deux années de gestion du président Patrice Talon, sur une toile artistique dédiée à la peinture.
Selon Victor Boko, président du comité d’organisation, le vernissage de cette toile est le symbole de la communion du peuple avec son président. C’est pourquoi, après la collecte des sentiments des Béninois sur toute l’étendue du territoire, ces toiles seront remises au président Patrice Talon qui pourra en tenir compte pour la suite de son mandat.
Selon Elonm Catilina Tossou, artiste peintre décorateur, les artistes plasticiens sont impliqués dans le projet. Il invite le public à participer à cette campagne en laissant un message, un graffiti ou une peinture sur les toiles destinées à cet effet.
Pour Noël Zocli, artiste maquettiste, le gouvernement a besoin de connaître la vraie opinion du peuple souverain. « C’est librement que chacun va exprimer réellement ce qu’il pense», a-t-il rassuré. Les toiles seront placées sur les grands carrefours pour permettre à la population de participer à cette campagne. Il est prévu durant la période des séances de sensibilisation des populations sur l’engagement et la vision du président Patrice Talon pour le Bénin. Il y a aura également des échanges sur le contenu du programme d’actions du gouvernement. La campagne va connaître son épilogue le 6 avril avec une cérémonie de remise symbolique des toiles au président Patrice Talon qui pourra en disposer.
Pour donner le top de cette campagne, Michelet Tossou, président-directeur général de Doha marché de la communication, a laissé le message suivant sur la toile : « Au Bénin révélé, je continue d'y croire ». A sa suite, l’assistance lui a emboîté le pas. La toile était attendue vendredi dernier à la Place Lénine et au stade de l'Amitié général Mathieu Kérékou où chacun pourra exprimer librement son opinion.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2895 fois