Le directeur du Centre culturel chinois, Jun Wei, a procédé officiellement, ce 1er février, à Cotonou, au lancement de la neuvième édition du festival du Nouvel an chinois au Bénin. Plusieurs invités de marque étaient présents à cette manifestation.

La fête du printemps ou le Nouvel an chinois est commémoré chaque année à travers le monde. C’est le premier jour du calendrier lunaire chinois qui marque le commencement du printemps. Les Chinois du Bénin n’entendent pas passer sous silence cette célébration qui est à sa neuvième édition au Bénin.
En dehors des danses du lion et du dragon, la troupe artistique chinoise de la province de Guizhou a donné hier un spectacle époustouflant et riche en couleurs, au lancement des festivités. Elle a tenu en haleine l’assistance pendant plus d’une heure d’horloge. Après avoir rappelé que le spectacle de cette cérémonie de lancement est un exemple de démonstration et de partage de leurs valeurs culturelles, le directeur du Centre culturel chinois, Jun Wei, a indiqué que la compréhension réciproque de cultures contribue au renforcement de l’amitié qui lie nos deux peuples depuis des décennies.
Il présente à ses compatriotes et au peuple béninois ses meilleurs vœux de santé, de paix, de succès et de prospérité pour l’année 2018 et de celle du Chien selon le calendrier lunaire chinois qui tombera le 16 février prochain. Il ajoute que c’est aussi une joie pour le Service culturel de l’ambassade de la République populaire de Chine au Bénin et le Centre culturel chinois, de constater que le peuple béninois s’est engagé pleinement avec eux pour faire révéler le potentiel culturel, touristique et sportif au monde entier. Pour lui, la coopération culturelle sino-béninoise étant un maillon très important, l’ambassade de la République populaire de Chine au Bénin s’emploie à renforcer l’amitié sino-béninoise par les échanges culturels et artistiques. Il remercie le gouvernement béninois qui, par le biais du ministère de la Culture, du Tourisme et des Sports, ne ménage aucun effort pour soutenir ce festival depuis sa naissance. Il congratule aussi les artistes compatriotes chinois venus de si loin pour partager la joie de la fête du Printemps avec eux au Bénin.
Pour sa part, le directeur du cabinet du ministère du Tourisme, de la Culture et des Sports, Guillaume Ernest Sossou, rappelle que le soutien de la Chine à la République du Bénin n’est plus à démontrer puisque le bilan est reluisant. Il parle aussi de la revalorisation de la chose culturelle.
Après les différentes interventions, le top des manifestations a été donné. La particularité de cette belle soirée est le fait qu’un jeune artiste chinois ait interprété parfaitement la chanson phare ‘’Africa’’ de la vedette internationale d’origine béninoise, Angélique Kidjo, sous les ovations nourries de l’assistance. Ensuite, l’on a eu droit à plusieurs autres démonstrations intéressantes. Par exemple, l’acrobatie dénommée ‘’Ballet sur les épaules’’ exécutée magnifiquement par une fillette chinoise de 13 ans, sous les applaudissements du public. La danse des filles de l’ethnie de Miao et la musique instrumentale ‘’Le plateau est ma maison ‘’ont été également exécutées. Les démonstrations de jonglage ont été faites par les artistes de la troupe artistique chinoise de la province de Guizhou. Signalons que la fête a été superbe et le public était satisfait des diverses prestations des artistes qui ont émerveillé.
Deux mille événements culturels s’organisent chaque année dans le cadre du festival du Nouvel an chinois. Plus de 400 villes de 140 pays à travers le monde accueillent les manifestations dudit festival. Au total, 120 millions de populations du monde entier commémorent en commun avec ce peuple du contient asiatique, la fête du printemps qui consacre le festival du Nouvel an chinois, riche en couleurs.

 

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 4481 fois