Les quatre candidates devant représenter les départements de l’Atlantique, du Plateau, du Littoral et de l’Ouémé à l’élection Miss Bénin 2017 sont désormais connues. Elles ont été élues à la faveur de la soirée régionale de cette compétition de beauté qui s’est déroulée sur l’esplanade de l’Assemblée nationale à Porto-Novo, dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 mai dernier.

Salikéné Traoré, Mariam Djiré, Déborah Onwugbonu et Nourath Moustapha sont respectivement les miss des départements de l’Atlantique, du Plateau, du Littoral et de l’Ouémé au titre de l’année 2017. Toutes des étudiantes, elles ont été nominées pour défendre les couleurs de leurs départements respectifs à la grande phase finale de ce concours national de beauté prévu pour août prochain. Les quatre lauréates ont reçu chacune leurs distinctions et leurs lots composés d’écharpe, de couronne, de bouquet de fleurs et de tissus de marque Uniwax et autres.
Celles-ci ont été jugées les plus méritantes parmi les douze candidates à raison de trois par département, par le jury qui les a appréciées et noté leurs différents passages, en tenues traditionnelle, de plage et de soirée. Ce dernier passage en tenue de soirée a été éprouvant pour certaines candidates. Ici, chacune des candidates devrait faire valoir son talent oratoire et sa bonne maîtrise de la langue française à travers un thème de sensibilisation retenu pour la soirée, à savoir : « Garder la vie en voulant donner la vie ». Il s’agissait pour chaque candidate de donner son avis sur ce sujet de réflexion et d’en conclure par un plaidoyer en direction des Partenaires techniques financiers et décideurs, surtout pour qu’aucune femme ne meurt désormais au Bénin en voulant accoucher. Mais si ce test a été aisé pour certaines des candidates, ce fut la mer à boire pour d’autres qui ont tôt fait d’étaler au grand jour leurs lacunes en français et leurs difficultés à prendre la parole devant un public. Et les délibérations du jury de la soirée présidé par Gilles Bokpè, secrétaire général de l’Association culturelle Miss Bénin (Acmb) et composée également de Laryssa Adjagba, miss Bénin 2016 et Séfou Alidou, ont été en phase avec les pronostics du public qui a fortement ovationné les résultats de cette délibération. Ce qui témoigne d'une certaine transparence et de tout le sérieux qui caractérisent cette compétition de la fête de beauté béninoise, sous la présidence de son promoteur Fortuné Dégbègni.
Le jury a également retenu les deux dauphines de chacune des miss départementales. Ainsi, Sylia Houéssinon et Nadège
Attindéhou ont été désignées respectivement 1ère et 2e dauphines de la miss Atlantique, Fidélia Maforikan et Aurèle Ahissou pour le Plateau, Inès Merveille Alaadé et Ariane Sidokpohou pour le Littoral, Carmèle Gnonlonfoun et Mariette Koutangni pour le compte de l’Ouémé.
Mais avant le démarrage de la compétition, le directeur régional Ouémé-Plateau du Tourisme et de la Culture a félicité l’Acmb, surtout son promoteur pour son initiative de célébrer chaque année la beauté béninoise qui constitue une richesse culturelle et touristique du Bénin. C’est pourquoi, Justin Attindohouto a invité les douze candidates en lice à donner le meilleur d’elles-mêmes pour permettre au public de ne pas regretter son déplacement.
Les quatre miss départementales Salikéné Traoré, Mariam Djiré, Déborah Onwugbonu et Nourath Moustapha vont rejoindre les huit représentantes des autres départements pour la phase nationale. Laquelle va révéler la miss Bénin au titre de cette année 2017 et ses deux dauphines nationales.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3499 fois