Plus grande rencontre consacrée à l’agriculture africaine, le Forum pour la révolution verte en Afrique (Agrf) s’est déroulé du 3 au 6 septembre dernier à Accra au Ghana. Il a tenu ses promesses de plate-forme de discussion, d’investissement et d'initiatives pour opérer la transformation agricole inclusive et durable sur le continent, via notamment le numérique.  

Partager leurs expériences en matière de développement agricole à l’ère du numérique. Et ce, dans le cadre des objectifs de la Déclaration de Malabo (2014) et des Objectifs de développement durable de l’Onu y référant. Cet exercice, les présidents Nana Addo Akufo-Addo du Ghana, Faure Essozimna Gnassingbé du Togo, Mahamadou Issoufou du Niger et Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire, y ont souscrit.
Lors du dernier Forum pour la révolution verte en Afrique, en effet, ces dirigeants et les acteurs du monde agricole ont été réunis autour du thème «Développer le numérique en tirant parti de la transformation numérique pour créer des systèmes alimentaires durables en Afrique ». Avec pour objectif de libérer le potentiel des millions de petits fermiers et « agripreneurs » d’Afrique. Ceux-là qui produisent 80% de la nourriture et des produits agricoles consommés sur le continent, et génèrent des millions d’emplois et une croissance économique inclusive.
L’apport du numérique pour l’agriculture étant ainsi sollicité, le manque d’infrastructures à cette fin, en Afrique, est relevé. Aussi, l’opérateur de télévision numérique StarTimes, à travers son directeur général adjoint des opérations, Zhang Junqi, a-t-il proposé lors du forum de faciliter le développement agricole de l’Afrique via les médias numériques. Solution innovante, cette offre intègre l’initiative de la Chine d’équiper quelque 10 000 villages africains de la télévision par satellite.
Intitulé « Accès à la TV satellite pour 10 000 villages africains», ce projet dont le terme est prévu pour fin 2019, est mis en œuvre par StarTimes, et a pour vocation de fournir aux zones rurales, notamment
10 112 villages, un accès direct et aisé à l’information du monde entier, via la télévision par satellite. Et grâce à l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (Agra) et à d’autres acteurs, seront également diffusés, via le même canal, des programmes à vocation agricole.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1352 fois