Dans le cadre des préparatifs du tournoi de l’Ufoa B U23, les Ecureuils espoirs du Bénin se sont imposés, ce lundi 19 août, aux Diables Rouges espoirs du Congo, au stade René Pleven de Cotonou. Les buts de Samson Akiyoola à la 24e minute et d’Aubin Vidékon à la 78e minute ont permis aux poulains de Bruno Goudjo de remporter ce quatrième match test.

Les Ecureuils espoirs ont remporté leur quatrième match amical dans le cadre des préparatifs du tournoi de l’Ufoa B U23, ce lundi 19 août, au stade René Pleven de Cotonou. Dans un duel plus ou moins équilibré, le Bénin a pris l’avantage dès la 24e minute grâce au but de Samson Akiyoola. A 1-0, les Congolais vont tenter de réagir en allant à l’assaut des buts des Ecureuils espoirs, sans succès. Dans cet élan, ils vont se heurter à la défense béninoise réunie autour de Thierry Ahovey. Les poulains de Bruno Goudjo parviendront à conserver leur avance jusqu’à la mi-temps.
A la reprise, le sélectionneur béninois va revoir son dispositif en faisant entrer Mariano Ahouangbo à la place de Bio Odo Chabi. Le jeu devient beaucoup plus physique en milieu de terrain avec des erreurs techniques de chaque côté. Sur le côté droit de l’attaque béninoise, Sofiane Sobabè sera esseulé par les joueurs congolais. A la 54e minute, Samson Akiyoola bénéfice d’une balle à la lisière de la défense congolaise, se passe de la muraille, dribble le gardien congolais, Joe Mpea Ombandza mais verra sa balle mourir dans le petit filet. La réaction congolaise ne s’est pas fait attendre.

Réaction vaine

Deux minutes plus tard, Prince Claude Obongo va profiter de la passivité de la défense pour frapper et mettre en difficulter le gardien béninois. Les Diables Rouges vont alors chercher à revenir au score, mais en vain. A la  60e minute, le joueur congolais Matapa Prince se joue à nouveau des milieux béninois mais sera sous garde de Imourane Hassane. Quelques minutes après son entrée, Overcien Ngoma tente une frappe sur le but béninois mais sa balle passera au ras du poteau des buts gardés par Marcel Dandjinou. Sofiane Sobabè va céder sa place à Pauleta Hounsoufa à la 64e minute.  Ce changement va apporter du sang neuf à la formation béninoise. C’est alors que Mariano Ahouangbo va retrouver Samson Akiyoola devant la surface de réparation congolaise mais il sera devancé par le gardien Joe Ombandza qui va sortir la balle en touche. Les Congolais vont enchaîner les offensives en obtenant coup sur coup deux corners. En manque de réussite, ils ne parviendront pas à égaliser.
A la 77e minute, le Bénin va bénéficier d’un coup-franc à 20 mètres des buts congolais. Aubin Vidékon s’en charge. D’une frappe splendide, il trompe le gardien congolais  en envoyant la balle en pleine lucarne. Faible réaction offensive congolaise.  Les Ecureuils vont se procurer d’autres occasions de but. En témoigne la frappe de Michaël Dossou sur le montant droit congolais à la 87e minute. A 2-0, les Ecureuils espoirs vont gérer le reste de la partie jusqu’au coup de sifflet final.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 702 fois