Le Haut Conseil des Béninois de l'Extérieur a tenu du mercredi 7 au jeudi 8 août à Cotonou, une assemblée générale extraordinaire. A l'occasion, les représentants des différentes sections et sous-sections de l'institution ont procédé à une auto-évaluation et au renouvellement du bureau de cette instance faîtière des Béninois vivant à l'étranger.

Apprécier la dynamique du Haut Conseil des Béninois de l'Extérieur (Hcbe), partager les expériences et orientations pour un meilleur fonctionnement de  l'institution aux fins de mener des actions à fort impact aussi bien sur les Béninois de l'Extérieur que sur la nation béninoise, puis renouveler le bureau du Hcbe. Ce sont les objectifs de l'Assemblée générale extraordinaire élective du Haut Conseil des Béninois de l'Extérieur qui s'est tenue pendant deux jours sous l'égide du vice-président du Hcbe, Maxime Vignon.
En effet, tel que le prévoit l'article 11 des statuts de l'institution, en cas d'incapacité du président à organiser une assemble générale élective au terme de son mandat, le Hcbe a la possibilité de convoquer une assemblée générale extraordinaire élective avec l'accord des deux tiers de ses membres. Le mandat du bureau en exercice arrive à terme le 12 août et le nouveau bureau devra prendre fonction le 13 août.
A l'entame des assises d'hier, le vice-président du Hcbe a rappelé aux membres la nécessité d'améliorer et d'élargir le champ d'action de l'institution. Il rappelle que le Hcbe a été installé depuis une vingtaine d'années et a à son actif, plusieurs activités et différentes contributions. « Mais nous avons l'ambition de faire mieux, de mieux nous organiser et nous allons nous atteler à cela », a ajouté le vice-président du Hcbe. Pour le directeur général de la section Etats-Unis, ces assises vont permettre un partage d'expériences. Il réaffirme la nécessité pour le Hcbe de répondre efficacement à ses missions et pour ce faire, il invite à relever les goulots d'étranglement. Plusieurs sujets seront ensuite débattus, notamment les disparités dans les communautés, la question des cotisations, les stratégies pour faciliter l'adhésion de plus de membres, la problématique des associations diverses de la diaspora, de leur interconnexion et de leur lien à l'alliance mondiale... C’est au terme des échanges que l’assemblée a adopté une feuille de route et procédé à l’élection de son nouveau bureau.
Il faut souligner que le Haut Conseil des Béninois de l'Extérieur est une institution d'utilité publique qui sert de conseil auprès des gouvernants. A en croire Edgard Katary, membre Hcbe section France, l'institution œuvre au mieux-être des Béninois de l'Extérieur et à les rapprocher de leur terre natale le Bénin. A la fin des travaux, c’est Fréjus Hounyovi qui a a été élu président Hcbe monde.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 476 fois