C’est la place historique de Goho à Abomey, pour le compte du Zou,  qui a abrité, ce jeudi 1er août, les manifestations officielles marquant la commémoration du 59e anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Les festivités se sont déroulées en présence du préfet Firmin Kouton, des maires d’Abomey, Blaise Ahanhanzo-Glèlè, et de Bohicon, Luc Atrokpo et  d’une foule de curieux.

Ces manifestations ont été marquées par un défilé militaire conduit par le commandant des troupes, le capitaine Akandal de Souza et le commandant d’armes, Gildas Bio Yoro. Tout a commencé à la Place Goho à 9h30 exactement. Le commandant d’armes passe en revue les différentes troupes en position pour le défilé.
Ensuite, le préfet du Zou prend place. L’exécution de l’hymne national pour donner le top des manifestations. Le préfet du Zou et le commandant des troupes à bord d’un véhicule de commandement font ensemble la revue des troupes. Puis, les deux prennent place à la tribune officielle où se trouvaient déjà d’autres autorités politico-administratives, sages et notables de la cité historique.
Il est 10h30. Le top est donné par la mise en place des troupes. Et c’est parti pour 15 min de parade militaire. La Police républicaine ouvre le défilé conduit par le commandant d’armes, Gildas Bio Yoro, sous la supervision du capitaine Akandal de Souza. Les détachements de la Police républicaine seront suivis de ceux de l’Armée de l’air, de terre. Les para-commandos de la base aérienne de Cana bouclent le défilé militaire à 10h 45 avec l’exécution de la marche du léopard sur un fond musical typiquement béninois.
A leur suite, des groupes de femmes et de jeunes sportifs ont démontré durant quelques minutes leurs talents artistiques.  
Avant ce défilé, il faut noter que le maire d’Abomey et le préfet du Zou sont passés au pupitre pour dresser le bilan des actions du conseil communal d’Abomey et des grands projets mis en œuvre par le gouvernement dans ce département. Le préfet mettra un accent particulier sur le projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable en faveur des villes de Bohicon, d’Abomey, de Za-Kpota, de Zogbodomey, de Djidja et d’Agbangnizoun, d’un montant global d’environ 30 milliards de francs Cfa. Il rappelle que les travaux d’aménagement et de bitumage des routes Toffo-Lalo, Lalo-Agbangnizoun, Agbangnizoun-Abomey, Abomey-Djidja et autres bretelles connexes sont en cours. Les bretelles de ces grands chantiers sont Agnagna-Rnie2, Cana-Abomey; Abomey-Mougnon,  Mougnon-Ceg2 Zakpo, Ceg2-Marché-Bohicon ainsi que Actel Bohicon et Mougnon-Djidja. Il signale aussi le projet de bitumage de la route Dassa-Savè-Parakou pour le compte des Collines. Une liste bien longue de réalisations qui indique que le Pag est désormais dans sa phase active.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 471 fois