Les relations entre le Bénin et l’Inde déjà si bien portantes connaitront dans les mois à venir une aube nouvelle. En visite officielle à Cotonou, le président indien Ram Nath Kovind reçu par le président de la République, ce lundi 29 juillet, s’est engagé à être l’avocat personnel du Bénin à travers un soutien constant et un appui qui vont lui permettre de poursuivre sa marche vers l’émergence.

Pour sa première visite au Bénin, le président indien Ram Nath Kovind en repartira sans aucun doute avec de merveilleux souvenirs. Il n’a pas tari d’éloges à l’endroit du pays dont il dit apprécier les réformes et la marche vers l’émergence. Lundi 29 juillet à la présidence de la République, l’hôte du chef de l’Etat n’a eu que des mots aimables pour peindre les bons rapports entre son pays et le Bénin. Ces liens, il les veut plus affermis que jamais, au regard, dit-il, d’une part, des ambitions des actuels dirigeants du pays et d’autre part, des potentialités dont il regorge. Le président Ram Nath Kovind a été accueilli avec tous les honneurs dus à son rang. Exécution d’hymnes nationaux, honneurs militaires, revue de troupe… La minutie des grands jours a entouré l’accueil du président indien qui sera reçu par le président Patrice Talon pour un tête-à-tête de plusieurs minutes au cours duquel ont été abordées les questions relatives à la coopération bilatérale, au partenariat Inde-Afrique et à la situation dans le monde.
« Cet entretien qui s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse a permis aux deux hommes d’Etat d’exprimer leur satisfaction des excellentes relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent le Bénin et l’Inde, et de marquer leur volonté commune de les consolider davantage. Ils ont convenu de poursuivre leurs efforts pour élargir leur panier d’exportations et soutenir les investissements mutuels », indiquera plus tard le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération donnant lecture du communiqué conjoint qui a sanctionné la visite.
« Nous sommes heureux de pouvoir assister à l’émergence… »
Au cours de sa déclaration à la presse, le président Ram Nath Kovind a dit tout le bien qu’il pense du Bénin. La forte présence d’une communauté de son pays, très active sur le plan économique, a été relevée par le président indien qui met à l’actif de cette facilité de coopération, le management au sommet de l’Etat, notamment ces dernières années, et surtout, les opportunités. « L’Inde a toujours été impliquée dans des activités au Bénin et ma visite vise à dynamiser nos rapports. L’Inde a été impressionnée par l’émergence de la République du Bénin et l’indique en tant qu’exemple de démocratie en Afrique de l’ouest », a-t-il apprécié. Mais pour lui, les moyens existent de porter la barre de la coopération à un niveau encore plus élevé. « Je voudrais inviter le président Patrice Talon à amener nos liens à un niveau supérieur avec des relations économiques » plus fortes, a poursuivi le président indien. Son souhait, c’est que le partenariat économique qui tourne actuellement autour de 350 millions de dollars US puisse passer à plus de 800 millions de dollars US.
Plus qu’une simple annonce, il fait de cette exhortation un vœu à accomplir au plus vite et s’y engage personnellement. Et s’il est autant convaincu que cela est réalisable, c’est sans doute parce qu’il voit à travers le Bénin, un nid d’opportunités aux plans agricole et économique. « Le Bénin pour nous est un partenaire économique avec des plans de préférence », souligne Ram Nath Kovind, estimant que la croissance du pays est un atout majeur. « Nous avons convenu qu’il y a des opportunités et des liens d’investissement qui restent à explorer », laisse-t-il entendre dans sa déclaration aux médias.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 833 fois