Aussitôt installé au perchoir, le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, a dévoilé ses grandes ambitions pour la huitième législature dont il prend désormais les rênes.

Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou est conscient de l’ampleur de sa mission à la tête de l’institution parlementaire. « Je prends les rênes de la huitième législature dans un contexte assez spécial. Contexte spécial en ce que l’issue du processus électoral d’avril dernier laisse un arrière-goût à une certaine frange de notre peuple. Contexte spécial en ce que la peur habite encore certains d’entre nous. Non pas la peur liée à la sécurité et à l’intégrité physique, mais celle de ne pouvoir pas remplir correctement la mission et de donner satisfaction au peuple dont nous sommes les dignes représentants. Contexte spécial enfin en ce que les défis sont grands et assez importants », souligne Louis Vlavonou. Il a alors invité ses collègues à puiser de leurs capacités intellectuelles et spirituelles pour mériter la confiance que le peuple a placée en eux. C’est à ce prix que la huitième législature pourra démentir les schémas stéréotypés dont on l’affuble. « Nos délibérations doivent nous rendre témoignage à travers des lois de bonne facture et un contrôle régulier de l’action gouvernementale. Une proximité avec notre base est aussi un gage de respect à ce peuple qui a besoin d’être rassuré», poursuit le président de l’Assemblée nationale.
Louis Vlavonou dit avoir foi en Dieu qui saura guider sa législature dans l’intérêt supérieur du peuple béninois. Il invite ses collègues à se tourner vers l’avenir dans un esprit patriotique en vue de la construction de la cohésion sociale et de l’unité nationale du Bénin. « Ensemble, faisons de notre Parlement, celui de la huitième législature, une assemblée au service de notre peuple souverain », ajoute le président de l’Assemblée nationale. Louis Vlavonou annonce pour les tout prochains jours la mise en place diligente des autres organes décisionnels du Parlement. Il s’agit : des groupes parlementaires, des commissions techniques permanentes avec leurs différents bureaux, des organes qui s’ajouteront au bureau de l’Assemblée nationale pour former la conférence des présidents. Le président de l’Assemblée nationale félicite également son prédécesseur, Me Adrien Houngbédji. « Aujourd’hui, une page est tournée et je tiens à saluer le travail de qualité accompli par le président Me Adrien Houngbédji au cours de la législature qui s’achève. Son investissement et son dévouement pour le rayonnement de notre institution parlementaire méritent et forcent notre considération et notre respect », témoigne Louis Vlavonou qui entend mériter la confiance placée en lui par ses pairs.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 303 fois