Louis Vlavonou est depuis, vendredi 17 mai dernier, le nouveau président de l’Assemblée nationale, 8e législature. Il a été plébiscité par ses pairs avec les six autres membres du bureau. Louis Vlavonou succède ainsi à Me Adrien Houngbédji.

La huitième législature prend définitivement son envol avec l’élection et l’installation de son bureau. Lequel bureau est présidé par le député Louis Vlavonou plébiscité par ses pairs par 78 voix pour, 01 contre, 01 nul et 3 abstentions. Le poste de premier vice-président est revenu à Mariama Talata Chabi épouse Zimé Yérima, suppléante du député Sacca Lafia qui a démissionné du Parlement pour garder son fauteuil au gouvernement. Mariama Talata Chabi est élue par 71 voix pour, 08 contre et 02 abstentions, 1 nul. Directrice de l’Enseignement secondaire général au ministère chargé de l’Enseignement secondaire, la suppléante du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique succède au poste de premier vice-président à Eric
Houndété. Le poste de deuxième vice-président n’a pas changé de main. Il est toujours gardé par le député Robert Gbian. Il a été maintenu à ce poste par 81 voix pour et 2 contre.
Son collègue Boniface
Yèhouétomè est porté au poste de premier questeur par 79 voix pour et 3 contre. Précédemment deuxième questeur dans le bureau de la 7e législature, l’élu de la 24e circonscription électorale monte légèrement et devient l’argentier de l’Assemblée nationale. Ce poste était occupé par Valentin Aditi Houdé sous la législature défunte. Boniface Yèhouétomè, quant à lui, va passer le témoin à André Okounlola qui hérite désormais du fauteuil de deuxième questeur de l’Assemblée nationale. André Okounlola est plébiscité par 78 voix pour, 4 contre et 01 abstention. Tout comme Robert Gbian, Sofiath Schanou garde également son poste de premier secrétaire parlementaire dans le bureau. Elle a été élue par 83 voix pour, 00 contre et 00 abstention, soit 100% des suffrages. L’élue du Bloc républicain dans la 19e circonscription électorale a ainsi fait le carton plein. Sofiath Schanou sera secondée dans sa tâche par Délonix Kogblévi plébiscité deuxième secrétaire parlementaire par 79 voix pour, 03 contre et 01 abstention. Ce dernier succède à Dakpè Sossou réélu député mais qui quitte désormais le bureau de l’Assemblée nationale.
Comme l'on pouvait le constater une seule candidature a été enregistrée à chacun des sept postes. Le scrutin à liste unique s’est soldé par quatre postes pour l’Union progressiste (Up) sortie majoritaire avec 47 députés selon les résultats des élections législatives proclamés par la Cour constitutionnelle. Il s’agit du perchoir revenu à Louis Vlavonou et des postes de premier vice-président Mariama
Talata Chabi, de premier questeur enlevé par Boniface
Yèhouétomè et de deuxième secrétaire parlementaire qui est Délonix Kogblévi. Le Bloc républicain crédité de 36 sièges à l’issue des élections législatives du 28 avril dernier s’en sort avec les trois autres postes, en l’occurrence ceux du deuxième vice-président avec Robert Gbian, du deuxième questeur avec André Okounlola et du premier secrétaire parlementaire avec Sofiath Schanou. Les opérations de vote et de dépouillement se sont déroulées revenu à poste par poste sous l’œil vigilant du bureau d’âge présidé par le doyen d’âge, Wallis Zoumarou. Tout ceci s’est fait conformément aux dispositions des articles 6, 7, 14 et 15 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui organisent l’élection du bureau de l’Assemblée nationale. Ainsi, une nouvelle page s’est ouverte depuis vendredi 17 mai dernier pour l’Assemblée nationale. Le nouveau bureau est mis en place pour relever les défis de la 8e législature pour les quatre prochaines années.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 490 fois