Le deuxième adjoint au maire de Dangbo, Julien Agossou Bodé et chargé de mission du président de l’Assemblée nationale est en garde à vue. Il a été arrêté par les éléments de la Police républicaine pour « incitation à la violence ».

Il aurait accordé une interview audiovisuelle dans laquelle il aurait invité les militants du Parti du renouveau démocratique (Prd) à faire feu de tout bois pour empêcher les élections législatives du 28 avril prochain au cas où celles-ci ne seraient pas inclusives et écarteraient le Prd. L’élément audiovisuel aurait été diffusé et partagé sur plusieurs réseaux sociaux. Julien Agossou Bodé a été donc interpellé en fin d’après-midi du vendredi 19 avril dernier à son domicile à Dangbo. Il a été aussitôt conduit au commissariat central de Porto-Novo où il est gardé à vue. Selon certaines sources, il sera présenté, ce mardi 23 avril, au procureur de la République près le Tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo qui décidera de la suite de la procédure n

Th. C. N.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 455 fois