La Délégation de l’Union européenne (UE) au Bénin a autorisé le transfert de 28,9 milliards de Francs CFA au budget de l’Etat du Bénin au titre de l’année 2018. Ce versement soutient les politiques et les réformes du gouvernement dans des domaines clés pour le développement économique du Bénin et le bien-être de ses populations, à savoir la bonne gouvernance, la décentralisation et l’agriculture. Ce montant représente 2.2 % des dépenses du budget général de l’Etat prévu en 2018.

L’Union européenne coopère avec le Bénin en soutenant les réformes à l’échelle nationale, et vu ses bonnes relations avec le Bénin, pays démocratique et ami de longue date, privilégie ce type de versement direct au budget national béninois, qui constitue le soutien le plus direct possible à une politique de réformes.
Les trois contrats d’appui budgétaire constituent en effet presque 60% du soutien financier de l’Union européenne chaque année pendant la période 2014-2020. Au total, l’enveloppe financière de la coopération UE-Bénin se chiffre pour cette période à 372 millions d’Euros soit 244 milliards de FCFA.
Le versement des 28,9 milliards de FCFA autorisé au titre de l’appui budgétaire en 2018 se décline comme suit :
- 6, 9 milliards de FCFA au titre du Contrat de Bonne Gouvernance et de Développement. Ce contrat permet un appui aux efforts du gouvernement pour favoriser une croissance économique inclusive au Bénin, en particulier un appui à la réforme de la gestion des finances publiques, à la lutte contre la corruption et l’impunité et à l’amélioration du climat des affaires. Le soutien de l’UE a notamment contribué, en 2018, à l’adoption d’une stratégie gouvernementale sur la rationalisation des dépenses fiscales et à la publication d’un rapport annuel sur le suivi des projets financés par le Plan d’Investissements Publics (PIP).
- 13, 5 milliards de FCFA au titre du Programme d’Appui au Développement Territorial. Ce contrat soutient les efforts de l’Etat et de l’administration territoriale pour mettre en oeuvre la politique nationale de décentralisation et de déconcentration (Ponadec) pour un aménagement équilibré des territoires, la promotion de leur attractivité et la fourniture de services de qualité aux citoyens.
La performance et le contrôle des communes ainsi que le renforcement de leurs capacités ont aussi fait l’objet d’un suivi et dialogue avec les autorités béninoises.
- 8, 5 milliards de FCFA au titre du Programme d’Appui au Développement Durable du Secteur Agricole. Ce contrat permet, quant à lui, la mise en oeuvre des réformes de la politique agricole, l’amélioration de la gouvernance et de la fourniture des services. Les résultats escomptés sont notamment un meilleur accès aux intrants, aux services d’appui-conseil et au financement pour les agriculteurs.

Pour plus d’informations, prière de contacter la Délégation de l’Union européenne au Bénin :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au (00 229) 21 31 26 17 ainsi que le site Web suivant:
http://eeas.europa.eu/delegations/benin_fr.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2090 fois