Après son audience avec le chef de l’Etat, l’ambassadeur plénipotentiaire de la Norvège près le Bénin avec résidence à Abuja, Jens-Peter Kjemprud, et le chef de la diplomatie béninoise, Aurélien Agbénonci, ont co-animé, ce mardi au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, une conférence de presse. A cette occasion, il a été révélé que le Bénin est retenu pour bénéficier du programme Oil of developement.

La coopération entre la Norvège et le Bénin amorce un nouveau tournant. L’ambassadeur plénipotentiaire de la Norvège près le Bénin avec résidence à Abuja, Jens-Peter Kjemprud, porteur d’un message pour le président Patrice Talon l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse co-animée avec le chef de la diplomatie béninoise, Aurélien Agbénonci.
Dans son exposé, le diplomate norvégien, Jens-Peter Kjemprud, a précisé qu’il est porteur d’un message de son Premier ministre pour le chef de l’Etat béninois après son passage à Oslo du 7 au 9 novembre dernier. Selon lui, au regard de la nouvelle dynamique de coopération, son pays a décidé de rendre éligible le Bénin au programme Oil of development (Pétrole pour le développement). Dans ce cadre, des compagnies norvégiennes pourront s’intéresser au Bénin. A ce sujet, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, a ajouté que, grâce à ce programme auquel le Bénin a été admis, seulement jeudi dernier, la Norvège offre son assistance dans les domaines de la gestion des ressources pétrolières de manière durable, de l’exploration, de l’accompagnement technique, de l’approche écologique. « Cela permettra de démanteler les installations du site pétrolifère de Sèmè », a annoncé Aurélien Agbénonci. Le ministre a fait savoir que le président de la République a répondu favorablement à la Norvège pour soutenir sa candidature au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’Onu pour la période 2021-2022.
Par ailleurs, au premier trimestre de 2019, le comité consultatif chargé de faire avancer les accords signés sera au Bénin en même temps qu’une délégation d’hommes d’affaires norvégiens dans les secteurs du pétrole, du gaz, des énergies renouvelables, de l’aquaculture et du tourisme. Au second semestre, a-t-il poursuivi, le chef de l’Etat a annoncé l’organisation d’une semaine du Bénin en Norvège pour permettre aux opérateurs économiques béninois de mieux se familiariser avec les normes du marché norvégien.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1783 fois