Le projet de budget du Conseil économique et social (Ces) pour le compte de l’année 2019 s’élève à 1 milliard 858 millions 801 mille F Cfa contre 1 milliard 853 millions 237 mille FCFA pour l’année 2018, soit une diminution de 4 millions 426 mille F Cfa.

C’est l’essentiel du point fait à la presse par le premier secrétaire du bureau du Ces, Arouna Lawani, qui a présenté la trame de ce projet de budget ce lundi aux députés membres de la Commission budgétaire. Selon lui, le Ces est une assemblée constitutionnelle composée de 30 conseillers. Une partie de ce budget va servir au fonctionnement de l’institution et une autre à l’achat des équipements socio-administratifs. Les députés ont passé au peigne fin l’ensemble de ce projet de budget. Ils sont revenus, à en croire Arouna Lawani, sur un certain nombre de questions. Il s’agit, entre autres, des relations entre le Nigeria et le Bénin, surtout en ce qui concerne les fermetures périodiques et successives des frontières. Ce qui joue vraiment sur l’économie béninoise et ne favorise pas la libre circulation des personnes et des biens entre les deux pays. Les parlementaires ont saisi l’occasion pour revenir avec le Ces sur l’épineuse question de la vente de l’essence frelatée avec tout ce que cela compte comme désagréments pour les populations, notamment des incendies et des pertes en vie humaine liés à cette activité. Les députés recommandent au Ces de s’auto-saisir du dossier pour faire des propositions au président de l’Assemblée nationale et au président de la République  pour améliorer ce qui se fait en ce moment. « Nous avons apporté des réponses utiles par rapport à cela. Nous leur avons expliqué qu’au niveau national, il y a une disposition qui est en train d’être prise aujourd’hui pour organiser davantage cette filière à savoir les mini-stations-
service qui seront installées et dorénavant, nous n’aurons plus dans la cité des bouteilles d’essence dans toutes les rues », fait savoir le premier secrétaire du bureau du Ces.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1368 fois