Une fois encore, le professeur de gynécologie obstétrique Justin Lewis Dénakpo vient d’honorer le Bénin. A l’occasion du congrès mondial de la Fédération internationale de gynécologie obstétrique tenu à Rio de Janeiro, le Prix IPAS de la Figo lui a été remis lors d’une séance spéciale.

C’est sur autorisation du Conseil des ministres que le Bénin a pris part à cet important rendez-vous scientifique mondial. Quatre spécialistes et scientifiques béninois sur plus de onze mille participants étaient présents dans la mégalopole brésilienne du 14 au 19 octobre 2018. Il s’agit du Pr René-Xavier Perrin, du Pr Justin Lewis Dénakpo et des professeurs assistants Véronique Tognifodé et Moufalilou 

Aboubakar. Ils ont tous fait de brillantes communications à ce congrès mondial. Il faut préciser que dix mois avant la tenue du congrès, la Fédération internationale de gynécologie obstétrique (Figo) reçoit les résultats de milliers de travaux réalisés dans le monde en gynécologie obstétrique et un comité scientifique sélectionne et publie, cinq mois avant l’évènement, les travaux qui méritent d’être présentés à ce congrès mondial.
Dans le cadre d’un partenariat continu avec la Figo, une institution américaine dénommée Ipas décerne un prix à dix récipiendaires des meilleurs travaux de la Figo issus des pays en développement, d’Amérique centrale et du sud, d’Afrique, d’Asie et d’Europe de l’Est. L’objectif visé est de mettre en valeur leur savoir, leur leadership et leur participation à cette importante conférence mondiale.
Pour l’édition 2018, notre compatriote, le professeur Justin Lewis Dénakpo a révélé la gynécologie obstétrique du Bénin en étant l’un des dix lauréats de Rio. La notification du prix lui a été faite en juin dernier et le vendredi 19 octobre 2018, le Prix Ipas de la Figo lui a été remis lors d’une séance spéciale à Rio de Janeiro. Une fierté pour le Bénin, surtout que le professeur Dénakpo est le seul francophone à recevoir ce prix au congrès mondial de la Figo au Brésil. Notons qu’il était déjà lauréat du même prix au congrès mondial de la Figo à Vancouver au Canada en octobre 2015, mais aussi lauréat du Prix du Collège national des gynécologues obstétriciens français en décembre 2007 à Paris.
Tout en remerciant le gouvernement du Bénin qui a facilité leur voyage et le séjour à Rio, Justin Lewis Dénakpo compte sur l’accompagnement du chef de l’Etat, Patrice Talon, pour concrétiser les projets nationaux et internationaux dont il est porteur.
La Figo est la plus grande structure mondiale qui traite des questions relatives à la santé des femmes, des mères, des couples et de la périnatalité. Constituée de 132 pays dont le Bénin, elle tient depuis 1958 son congrès mondial tous les trois ans. Le congrès mondial de gynécologie et d'obstétrique de la Figo est le plus grand congrès mondial sur la santé maternelle et infantile réunissant des obstétriciens, des gynécologues et des professionnels de la santé du monde entier.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 964 fois