La consommation des fonds affectés et non affectés alloués dans le cadre du Fonds d’appui au développement des communes (Fadec) est, à nouveau, autorisée à Houéyogbé dans le département du Mono. L’information a été portée hier, lundi 15 octobre, à travers un message radio lu au conseil communal réuni en session à l’hôtel de ville.

Tout heureux, le maire Cyriaque Domingo explique que cette mesure de levée de suspension fait suite à deux différentes séances de travail animées au sujet de la situation par le secrétaire permanent de la Commission nationale des Finances locales (Conafil) créée par le décret n° 2008-274 du 29 mai 2008. C'est le bras opérationnel dans la bonne gouvernance du Fadec. Aux dires du maire et de Jacques Agbodji, conseiller communal, les deux séances ont permis de passer en revue les directives contenues dans le manuel de procédure du Fadec et de relever les fautes ayant conduit à la prise de la décision de suspension. Après avoir tourné cette page, Houéyogbé renoue donc avec les opérations engagement, mandatement et payement sur ressources Fadec. « Rien n’est perdu. A partir de maintenant, les travaux de développement vont reprendre », s’est félicité Cyriaque Domingo en remerciant le gouvernement et le ministre en charge de la Décentralisation.
Mesure conservatoire en vue d’empêcher le conseil d’engager d’autres investissements au mépris des règles encadrant la consommation des fonds Fadec, la décision de suspension est intervenue le 12 septembre dernier mais portée à la connaissance du conseil le 24 septembre 2018. Selon des sources proches du dossier, il a été reproché, notamment au maire, d’avoir engagé des financements sur le projet d’électrification d’un village à Houéyogbé. Les installations électriques auxquelles les financements incriminés ont été consacrés étant déjà en place, le maire retient que c’est un acquis qui ne saurait être démoli.
Rappelons que le Fadec est l’un des plus importants outils de financement du développement des communes béninoises. Il est réglementé par un manuel de procédures dont la version 2015, après actualisation de celle de 2008, est en cours d’application depuis le 1er janvier 2016?

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1312 fois