Le Mouvement d’actions et de soutien pour le développement (Masd) a été porté sur les fonts baptismaux, samedi 6 octobre, à Avrankou. Apolitique, il se veut un puissant instrument de rayonnement de cette commune. Les initiateurs du creuset ont matérialisé les premiers pas de leurs engagements en récompensant les meilleurs élèves au Cep, Bepc et au Bac 2018.

Un nouveau vent d’espoir s’ouvre pour le rayonnement d’Avrankou. C’est l’ambition que nourrit le Mouvement d’actions et de soutien pour le développement (Masd) officiellement lancé samedi 6 octobre dernier, à la grande place publique de cette commune. Il s’agit d’un creuset apolitique et fondé sur la loi 1901 qui régit les associations au Bénin. Le mouvement se fixe comme défi d’œuvrer pour le développement d’Avrankou et la promotion des cadres. « Le Masd prône uniquement les actions pour le développement d’Avrankou. Nous parlons rien que de développement et jamais de politique», explique le président du mouvement, Augustin Sodjinou qui a été ferme sur les objectifs et le caractère apolitique de ce creuset. Selon lui, le Masd est venu combler un grand vide créé par les acteurs politiques d’Avrankou dont les actions et activités depuis 1960 à nos jours n’ont pas permis de développer la ville. Augustin Sodjinou fait l’amer constat que la politique a dressé le lit de la division et de la désunion entre des frères et sœurs qui ne se saluent plus et se mettent les bâtons dans les roues. Autant de choses qui ont empêché le développement d’Avrankou jusqu’ici. 

C’est donc au regard de cette situation que des filles et fils d’Avrankou composés notamment d’opérateurs économiques, des cadres de l’administration publique, d’acteurs politiques et de la Société civile ont décidé de fédérer leurs énergies en créant le Masd. Il s’agira pour les membres du Masd de travailler à inverser la tendance, précise Augustin Sodjinou. Selon lui, ce mouvement ambitionne vraiment de faire renaître l’espoir à Avrankou. Il se positionne comme l’interlocuteur et l’intermédiaire pour toutes initiatives et actions de développement visant à mieux impacter Avrankou. Le président du Mas dmise sur la niche d’opportunités que constitue le Programme d’actions du gouvernement (Pag) du président Patrice Talon. Il invite tous les fils et filles d’Avrankou à se joindre au mouvement et à s’approprier le Pag afin de drainer vers la commune certains gros projets de développement inscrits dans le vaste programme. « Le Masd se veut un instrument puisant de négociation au plus haut sommet pour le décrochage des projets infrastructures et la promotion des cadres d’Avrankou qui ne sont pas tenus de passer par les politiques », insiste Augustin Sodjinou.
Le mouvement compte frapper à toutes les portes pour l’atteinte de ses objectifs. Personne ne sera de trop pour porter loin les idéaux du mouvement. Augustin Sodjinou et autres membres du bureau ont joint l’utile à l’agréable en marquant cette sortie officielle par la récompense des meilleurs élèves au Certificat d’études primaires (Cep), au Brevet d’études du premier cycle (Bepc) et au Bac afin de motiver et d’encourager ces apprenants qui, malgré le niveau de pauvreté et de précarité dans leurs familles, ont su donner le meilleur d’eux-mêmes lors de ces examens nationaux. Les nobles ambitions portées par le Masd dont été saluées par plusieurs personnes dont le représentant des sages et notables d’Avrankou, Pierre Afodégonkou.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1561 fois