13 milliards FCFA. C’est la somme à mettre dans la cagnotte, dans la perspective du financement des initiatives confortatives, pour juguler la crise énergétique. Et ce, conformément au vœu du président PatriceTalon de mettre totalement le Bénin à l’abri du besoin en matière énergétique.

Cette bouée d’oxygène supplémentaire, dans l’œuvre de mobilisation de ressources par le gouvernement, est de l’Alliance solaire internationale (Asi) qui vient de notifier au Bénin un financement de 21 millions de dollars US pour l’électrification de 550 localités rurales. Ces ressources seront consacrées à la réalisation d’infrastructures sociocommunautaires, notamment des centres de santé, des écoles ainsi que des systèmes de pompage hydraulique alimentés par système solaire photovoltaïque (Pv). C’est là une manifestation évidente des fruits de l’offensive diplomatique menée sous la férule du président Patrice Talon. D’autant plus que le Bénin, dans sa dynamique, et conscient de ses besoins énergétiques, ainsi que de la nécessité de fédérer les forces dans la quête de solutions, a su faire montre de pragmatisme. En étant parmi les tout premiers à soumettre des projets et à contribuer aux travaux de l’Asi, comme ce fut le cas du 9 au 14 mars 2018 à New Delhi (Inde), où le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, avait représenté le chef de l’Etat à la conférence inaugurale de l’Alliance. 

Misant également sur le déploiement de l’énergie solaire, solution additive aux technologies habituellement explorées telles que les centrales électriques et autres, le Bénin a ratifié l’Accord-cadre portant création de l’Alliance solaire internationale le 8 mai 2018, suite à la signature dudit accord le 3 août 2017. C’est tout naturellement qu’il recueille déjà des résultats de toutes ses diligences. Ce qui vient s’ajouter aux efforts consentis depuis 2016 par le régime du Nouveau départ pour vaincre les délestages et mettre le Bénin à l’abri en matière énergétique, comme on a pu le constater récemment encore avec le convoi de moteurs de centrales électriques du port à Maria Gléta.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1454 fois