Le ministère l’Arche de Noé a célébré du 5au 9 septembre dernier sa 14e grande fête d’actions de grâce à son siège mondial à Cococodji-Agbogboville. Les diverses manifestations ont permis au prophète Lucien Kinninnon et ses fidèles d’être réconfortés dans leur foi.

La célébration de la 14e fête d’actions de grâce a été l’occasion pour pasteurs, responsables, fidèles et curieux venus des quatre coins du Bénin et d’ailleurs de prendre d’assaut le siège mondial du ministère de l’Arche de Noé à Cococotomey situé à 22 Km de Cotonou. Objectif, célébrer 14 ans de guérisons, de délivrances et de miracles de Dieu à travers d’intenses séances de prières, d’adoration, de reconnaissance et de délivrance des âmes perdues. Les témoignages des uns et des autres ont servi de preuves pour renforcer la foi des fidèles et amener les incrédules à croire aux miracles de Dieu.
Cette fête a permis à tous les fidèles de cette congrégation de se réunir pour magnifier le Seigneur Jésus-Christ qui a permis au prophète d’insuffler un nouveau dynamisme au ministère dont la devise demeure la guérison et le miracle par la Bible. « L'évangile de Jésus-Christ est le seul espoir pour le monde aujourd'hui. Car, il renferme la réponse de Dieu à toutes les situations difficiles de l'humanité », a enseigné Lucien Kinninnon.
Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée jeudi 6 septembre dernier, le prophète Lucien Kinninnon, fondateur de l’Arche de Noé, a fait le point du chemin parcouru dans la mission à lui confiée par Dieu. La mission de l’Arche de Noé, raconte-t-il, est une mission de délivrance et du salut des âmes. « Dieu nous a dotés du don de guérison par son fils Jésus-Christ », soutient-il. Cette mission, poursuit-il, a commencé par la résurrection d’une petite fille décédée. Et, c’est fort de cela que le prophète Lucien Kinninnon s’est investi dans l’évangélisation. Depuis 14 ans, il aide les âmes perdues à trouver la délivrance, la guérison par le miracle de Dieu. Ainsi, la multiplication des miracles a conduit à la création d’une église devenue, aujourd’hui, le réceptacle de toutes les religions. « L’important est la puissance de Dieu par la parole de Dieu et par l’évangile », a-t-il souligné. Ainsi, des morts sont ressuscités, des porteurs du virus de Vih et des paralysés ont été guéris.
Selon le prophète, on distingue deux types de connaissances : les connaissances scientifiques de ce monde détenues par les hommes et les connaissances de Dieu Tout-Puissant, le Créateur. En dehors de ses œuvres divines, le prophète s’est investi dans la satisfaction des besoins socio-communautaires des fidèles en créant une école maternelle et une clinique pour l’éducation et la santé des enfants des fidèles.
Dans sa mission, il est le premier médiateur panafricain du dialogue interreligieux de la paix en Afrique. Au cours du culte de ce dimanche 9 septembre qui a clôturé les diverses festivités, les fidèles ont été invités à croire en Jésus-Christ pour être délivrés des griffes du Satan.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1524 fois