Le président Patrice Talon a effectué, du 31 août au 7 septembre dernier, une visite en Chine et en Turquie. Ce voyage lui a permis d’obtenir l’adhésion de plusieurs milieux financiers aux projets de développement en cours au Bénin. De retour au pays, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a animé, vendredi 7 septembre dernier, un point de presse pour en faire le bilan et surtout rappeler le gain issu de ce périple pour le Bénin. 

Pour le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, le dernier voyage du président Patrice Talon en Chine et en Turquie est un « déplacement important » à plus d’un titre.
En ce qui concerne la Chine, il a d’entrée, introduisant son point de presse, expliqué que « le chef de l’Etat s’est déplacé sur invitation du président Xi Jinping pour une visite de travail. Cela explique son départ anticipé bien avant la date du forum ». Aussi, détaille-t-il, la rencontre entre les présidents béninois et chinois a-t-il été « fructueuse et décisive » à plus d’un titre. « Je retiens que les réformes conduites au Bénin par le gouvernement n’échappent pas à l’attention des Chinois et la présentation faite par le président Patrice Talon a amené le président Xi Jinping à lui répondre qu’il était très attentif aux changements qui sont en cours au Bénin et au travail de redressement économique qui est en cours », a déclaré satisfait, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, présentant le point de cette tournée. Le président Xi Jinping, indique-t-il, « a félicité son homologue béninois et a marqué son accord pour non seulement poursuivre la coopération, mais surtout examiner certains projets » de développement importants.
Pêle-mêle, le ministre cite les réalisations d’infrastructures, le souhait de la Chine de renforcer la coopération dans des secteurs comme l’agriculture et le tourisme pour en venir à la conclusion que la Chine veut donner un coup de main décisif au Bénin pour que se réalise le Programme d’action du gouvernement. Revenant sur les grandes décisions issues du sommet Chine-Afrique, l’autre temps fort du séjour du chef de l’Etat, il a noté avec satisfaction l’apport du pays de Xi Jinping aux pays africains. A ce propos, une enveloppe de 60 milliards a été dégagée pour soutenir dix projets phares sur le continent. Lequel attend aussi d’accueillir d’importants investissements chinois. A ce propos, le Bénin semble très bien positionné et cela s’illustre, de l’avis du ministre, à travers la visite effectuée par le président Patrice Talon dans une province chinoise où de nombreux accords ont été signés pour la création d’une entreprise sino-béninoise pour des investissements rentables.
En Turquie, dernière étape de cette tournée du président de la République, il était aussi question de développement. En dehors du tête-à-tête entre le président Talon et son homologue turc, des séances de travail avec les milieux d’affaires de ce pays ont été également organisées. Au total, il a été question du renforcement de la coopération entre les deux pays et des journées économiques béninoises seront organisées en Turquie. De même, le président Patrice Talon participera au sommet Turquie-Afrique l’année prochaine. Autre élément important convenu entre les deux parties, c’est le souhait de voir les relations se consolider et de voir le président turc venir au Bénin dans les prochains mois. Le ministre Aurélien Agbénonci retient de cette visite une forte interaction pour le rayonnement du Bénin avec le reste du monde.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1337 fois