En séjour en Chine pour prendre part au septième sommet sino-africain et honorer des rendez-vous avec de hautes personnalités politiques et du monde des affaires, le président Patrice Talon a dégagé une partie de son agenda pour aller à la rencontre des Béninois vivant en Chine, mardi 4 septembre dernier. Il les a écoutés et résolu plusieurs problèmes.

Le président de la République Patrice Talon n’a pas dérogé à sa traditionnelle séance d’échanges avec les Béninois de la diaspora lors de son séjour en Chine. En marge des travaux du sommet Chine-Afrique et de ses rendez-vous avec de nombreuses personnalités, le chef de l’Etat a eu un moment d’échanges avec ses compatriotes vivant dans l’Empire du milieu. C’était à la faveur d’une séance d’échanges à bâtons rompus en présence des ministres Aurélien Agbénonci des Affaires étrangères, Romuald Wadagni de l’Economie et des Finances, Didier Tonato du Cadre de vie et du Développement durable et Oswald Homeky du Tourisme de la Culture et des Sports.
La séance a permis au président Patrice Talon de répondre à plusieurs préoccupations des Béninois vivant en Chine. A l’entame de la séance, Simon Adovelandé, ambassadeur du Bénin près la République populaire de Chine, a remercié le président de la République « pour l’intérêt accordé à sa communauté et les efforts consentis par le gouvernement pour mettre à la disposition de sa représentation diplomatique tous les moyens matériels et humains en vue de l’atteinte de ses objectifs ».
Etaient venus à la rencontre du président Patrice Talon, des étudiants, des entrepreneurs venus faire des rencontres professionnelles, des fonctionnaires en mission, une délégation de la communauté béninoise représentée par Guillaume Tchidi. Les préoccupations soulevées à l’occasion de cette rencontre ont porté, entre autres, sur l’authentification des équivalences de diplôme, l’intégration des étudiants béninois dans la vie active au terme de leur formation, la gestion des bourses estudiantines, les mesures visant à faciliter le retour au Bénin des étudiants en fin de formation…
Après les avoir écoutés, le président Patrice Talon a, à son tour, exposé à l’assistance les différentes réformes entreprises et qui visent désormais à maintenir le Bénin  dans un climat de bonne gouvernance favorable aux investissements et au retour de la diaspora. « Il a aussi rassuré que les questions liées au délai de délivrance, de renouvellement  des passeports, à l’authentification et l’équivalence des diplômes, à l’enrôlement au Ravip sont déjà prises en compte et que les instructions ont déjà été données par rapport à tous ces points ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1548 fois