Le Conseil des ministres de ce mercredi 22 août a adopté les modalités de déroulement de la campagne 2018-2019 de commercialisation des amandes de karité. Il a décidé d’accorder une attention toute particulière aux intérêts des acteurs de cette filière.

La campagne de commercialisation des amandes de karité se déroulera du 6 septembre 2018 au 31 mai 2019. Le prix plancher d’achat de l’amande est fixé, comme l’année dernière, à 100 F Cfa/Kg. « Ce prix plancher est conforme à la volonté des acteurs de la filière et le gouvernement encourage les collecteurs à continuer d’observer les meilleures conditions de traitement et de stockage des amandes afin d’améliorer sensiblement la qualité des produits », mentionne le relevé du Conseil des ministres. 

Pour une meilleure transparence dans les transactions, et afin de préserver au mieux les intérêts des collecteurs, le ministre de l’Industrie et du Commerce a été instruit pour veiller, à travers l’Agence nationale de la métrologie, au contrôle et à la certification des instruments de mesure avant le lancement de la campagne, indiquera le ministre Oswald Homeky présentant le compte rendu de la réunion hebdomadaire du gouvernement.
Toujours pour la réussite de cette campagne, il est interdit aux communes de procéder à des prélèvements de taxes, en dehors de la Taxe de développement local, effectués lors de la commercialisation des amandes de karité.
Cette anticipation du gouvernement à faire prévaloir la volonté des acteurs est tout de même à saluer et témoigne de la transparence qu’il souhaite voir imposer à tous les niveaux. Toutes choses qui, comme on peut le constater, sont gagés de sécurisation et de préservation des intérêts des acteurs de cette filière, notamment des collecteurs et des producteurs.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1365 fois