Au nombre des décisions issues du Conseil des ministres du mercredi 22 août, figurent l’adoption du décret portant cadre de promotion des associations sportives communales, ainsi que les décrets instituant les classes sportives et les classes culturelles.

L’abandon des activités coopératives et culturelles au lendemain de la Conférence nationale n’a pas été du goût de nombreuses personnes qui voyaient à travers cette initiative, une aubaine pour l’éclosion des talents sportifs et artistiques. La pratique revient désormais sous les feux de la rampe, par la volonté du chef de l’Etat et de son gouvernement.
Le Conseil des ministres s’y est penché, ce mercredi 22 août, et entre autres a décidé de redonner vie à cette « bonne initiative ». La vision qui la sous-tend, c’est d’encourager la pratique du sport et à promouvoir le développement des cultures dans les communes. « Ce programme spécifique permet à chaque commune de disposer d’un cadre pour la création d’équipes sportives et/ou de groupes culturels en fonction de ses potentialités ».
Les Associations sportives communales retenues comme cadres de regroupement de jeunes permettront la promotion et le développement du sport dans les communes. Ce programme permettra à chaque commune de disposer d’une équipe dans les disciplines sportives telles que l’athlétisme, le basketball, le football et le handball, et dans les catégories d’âge, notamment des moins de 17 ans et des moins de 20 ans.
Les Classes sportives, démarrées au cours de l’année scolaire écoulée, favoriseront la détection et la formation des talents en milieu scolaire dans les disciplines sportives.
Pour ce qui est des classes culturelles, elles porteront dans leur phase initiale sur les disciplines comme la musique, la danse, le théâtre et les arts plastiques. Un accord de partenariat sera signé entre le ministère du Tourisme, de la Culture et des Sports, et les mairies pour une bonne opérationnalisation de ce programme qui a pour but de détecter les talents en milieux extrascolaire et scolaire. Dans le milieu scolaire, le programme des classes sportives et culturelles concerne les apprenants de sixième en terminale, des écoles publiques et privées. Aussi, faut-il rappeler que toujours dans cette vision, le gouvernement avait déjà, le 4 juillet dernier autorisé la signature de contrats avec les cabinets pour la réalisation de 22 stades communaux de type omnisports. La finalité, c’est de disposer d’une pépinière de jeunes talents dans les domaines visés et de parvenir ainsi à faire parler du Bénin dans les années à venir, au détour d’un programme qui dure dans le temps et dans les disciplines sportives et culturelles.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1732 fois