Les jeunes et cadres de la Vallée de l’Ouémé se disent déterminés pour la réussite du Programme d’action du gouvernement. Ils ont exprimé cet engagement à la faveur d’une rencontre tenue, samedi 18 août dernier à la Maison des jeunes de Dangbo, à l’initiative de Bienvenu Koudjo, directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Les jeunes et cadres de la Vallée de l’Ouémé s’engagent à œuvrer pour la mise en œuvre efficiente du Programme d’action du gouvernement (Pag) en général et des différents projets de développement de leur région en particulier. Ils ont tenu une rencontre à cet effet, samedi 18 août dernier à la Maison des jeunes de Dangbo, au cours de laquelle ils ont affirmé leur détermination à accompagner le président de la République dans les chantiers et réformes engagés. 

La manifestation a été initiée par le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, natif de la région. Bienvenu Koudjo dit avoir été sidéré par l’ambition du chef de l’Etat, Patrice Talon, visant à remettre notre pays sur orbite. Il a noté en lui un homme de vision qui voit plus loin et veut entrer dans l’histoire du Bénin, et qui est toujours soucieux du mieux-être de la population et surtout des couches les plus déshéritées. Cette ambition du président de la République a été clairement déclinée en projets dans le Pag visant à hisser le Bénin au rang des pays développés. Ce programme prend en compte la région de la Vallée de l’Ouémé qui bénéficie de plusieurs projets de développement, salue Bienvenu Koudjo. Il cite, entre autres, les projets d’électrification rurale avec l’énergie solaire, d’adduction d’eau potable, le retour des cantines scolaires dans les écoles maternelles et primaires pour faire de l’éducation pour tous une réalité, l’autonomisation des femmes de la Vallée à travers le Projet commune du millénaire (Pcm) à Bonou et le chantier d’aménagement et de bitumage en double voie de l’axe Porto-Novo - Akpro-Missérété en cours de réalisation et devant permettre de rallier facilement les cinq communes de la Vallée de l’Ouémé.
Bienvenu Koudjo félicite le chef de l’Etat, Patrice Talon pour toutes ses actions, et lance un appel aux maires des cinq communes de la Vallée à saisir l’occasion pour sortir les autres projets de développement qu’ils ont à leur niveau afin que les cadres puissent les accompagner et les faire porter au niveau du gouvernement pour étude et exécution. Il souhaite la réalisation d’un projet de désenclavement des zones déshéritées de la basse-vallée de l’Ouémé par le raccourci de la route Dangbo - Akassato (commune d’Abomey-Calavi).

Patrice Talon à encourager

Pour le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, un tel président de la République qui se bat au quotidien pour le mieux-être de sa population mérite d’être encouragé. Patrice Talon doit être accompagné et soutenu par tous afin d’aller encore plus loin. C’est pourquoi, Bienvenu Koudjo dit avoir initié cette rencontre de toutes les filles et fils de la région Wémè.
Selon lui, le chef de l’Etat a fait preuve de bonne gouvernance en décidant, dans son message du 31 juillet dernier, à la veille du 58e anniversaire de l’indépendance du Bénin, de ne pas organiser le référendum induit par la prise en compte de la proposition d’amendement constitutionnel par les trois quarts des députés lors de leur vote du 5 juillet dernier, dans le souci de faire économie au pays. Il a rejeté l’organisation du vote référendaire afin de consacrer la dizaine de milliards F Cfa que devrait coûter le scrutin, à la satisfaction des besoins vitaux des populations du Bénin. L’aboutissement de la réforme de modification de la loi fondamentale du Bénin permettra au chef de l’Etat d’avoir les coudées franches pour concrétiser ses nobles ambitions pour le développement du Bénin traduites dans le Pag.
Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a été appuyé, dans son intervention, par plusieurs personnalités de la Vallée de l’Ouémé dont le ministre de l’Industrie et du Commerce, Serge Ahissou ; les députés Paulin Gbénou et Justin Agbodjété et le maire de Dangbo, Mathias Kouwanou.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 999 fois