La coalition Union nationale démocrate (Und) vient de naître. Composés d’une vingtaine de partis et mouvements politiques, elle se réclame de la mouvance et entend se positionner comme une force nationale de soutien aux actions du chef de l’Etat, Patrice Talon. Elle s’est officiellement présentée au peuple, samedi 18 août dernier à la Place du Non-Retour de Ouidah.

Une nouvelle classe politique compétente du nouveau départ pour le développement socio-économique et culturel du Bénin, c’est la vision de l’Union nationale démocrate (Und) qui a fait sa sortie officielle, samedi dernier à Ouidah. « L’Und est un regroupement de jeunes et de partis qui ont travaillé à l’avènement du président Patrice Talon. Elle se veut un pionnier dans le soutien des actions du chef de l’Etat », a indiqué le président du comité d’organisation des assises, Ulrich Gbaguidi.
Il a rappelé que c’est la jeunesse qui a été à l’avant-garde de la campagne et de la victoire du chef de l’Etat en 2016. C’est cette même jeunesse qui s’est réunie pour mettre sur les fonts baptismaux l’Union nationale démocrate. « La jeunesse adhère aux actions du chef de l’Etat », a-t-il clamé. Les représentants départementaux de la vingtaine de partis et mouvements politiques membres de l’union ont appuyé ces déclarations et exprimé leur engagement.
S’exprimant au nom des partis et mouvements politiques de l’Atlantique, Victorin Kpossou a réaffirmé l’adhésion des militants de l’Atlantique dans l’alliance Und pour soutenir les actions du président qui incarne l’idéal de gouvernance.
Président du Parti des Forces engagées pour la Démocratie, Dieu-donné Assouvi a exprimé le ferme engagement des cadres et jeunes du Couffo et du Mono dans l’Und pour appuyer la dynamique de développement du chef de l’Etat.
Les jeunes regroupés dans le mouvement «Osons rompre», le cadre de concertation de la Jeunesse et de l’Union des jeunes de la mouvance (Ujm) et autres, ont également donné de la voix pour réaffirmer leur détermination et leur disponibilité pour le rayonnement de l’Und.
Précisant le but et les perspectives de la nouvelle coalition, le président de l’Und Augustin Vidégla, fait savoir que l’Und veut, aux côtés du gouvernement du Nouveau départ, redonner espoir en l’avenir. Elle ambitionne alors de consolider sa base sur tout le territoire, de former les jeunes à la bonne gouvernance et de donner une forte majorité aux élections législatives de mars 2019 pour mieux soutenir les actions du gouvernement. « Avec l’avènement du président Patrice Talon en avril 2016, une nouvelle ère de gouvernance au Bénin a été instaurée avec, à la clé, le Programme d’action du gouvernement et les réformes économiques et politiques. dont la réforme du système partisan », a-t-il martelé. Selon lui, un parti politique responsable doit disposer de compétences pluridisciplinaires et multisectorielles. D’où l’intérêt de cette coalition qui s’engage à apprendre à travailler ensemble et à fédérer les énergies, les stratégies et les compétences aux fins de la construction d’un développement fort.
La cérémonie a connu la participation de plusieurs autres mouvements, partis et coalition politique dont la coalition Bénin en route.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1157 fois