Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a reçu en audience, ce mercredi 8 août, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près Cuba, Cyr Koty. Les échanges entrent dans le cadre des visites de courtoisie et de prise de contact de ce dernier avant le départ pour son nouveau poste. 

Nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près le Cuba, 25 juillet dernier, Cyr Koty a entamé une série de visites protocolaires liées à sa nouvelle mission, faites essentiellement de séances d’échanges de courtoisie et de prise de contact avec les présidents des institutions de la République. Avant de rejoindre son poste à La Havane, il était, ce mercredi 8 août, l’hôte du président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac).
Sont témoins des échanges, les conseillers Gracia Noutaï-Holo et Chabi Félix Adimi, le directeur de cabinet du président de la Haac et des chargés de mission.
Le président Adam Boni Tessi, félicitant l’ambassadeur pour la confiance renouvelée dont il bénéficie auprès du chef de l’État, a rassuré de sa disponibilité à accompagner Cyr Koty dans l’accomplissement de sa mission. Pour marquer cet instant d’échange, le président de la Haac a offert une compilation des textes fondamentaux qui régissent le fonctionnement de l’institution de même que le livre Moi Président, réalisé suite aux émissions des campagnes médiatiques de l’élection présidentielle de 2016. Les prospectus de la Haac et du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (Riarc), dont le Bénin assure le secrétariat permanent, ont été également remis à l’ambassadeur pour mieux connaître l’institution. Le président de la Haac a souhaité plein succès à cette mission républicaine près la République sœur de Cuba.
L’ambassadeur Cyr Koty, a déclaré s’être entretenu avec les membres de l’institution sur l’évolution de la Haac et sur différents sujets d'importance sur sa nouvelle fonction, sur les principales questions qui pourraient intéresser la Haac. Il affirme avoir reçu des conseils qui pourraient servir au renforcement de la coopération entre les deux pays, qui entretiennent des relations historiques, et donc réussir sa mission à La Havane.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1255 fois