Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, a été porté, samedi 4 août dernier à Sakété, à la tête du mouvement dénommé « Forces unies pour le Nouveau départ » (Fund-Irédé) avec comme défis de mobiliser les populations des cinq communes du Plateau pour l’aboutissement heureux des réformes du président Patrice Talon.

Forces unies pour le Nouveau départ (Fund-Irédé), c’est le nouveau mouvement politique porté, samedi 4 août dernier, sur les fonts baptismaux à Sakété. Ce dernier est né de la vision de certains fils et filles et acteurs de développement des cinq communes du département du Plateau qui se disent préoccupés par la mise en œuvre efficace et efficiente du Programme d’action du gouvernement (Pag). Les initiateurs ont décidé de fédérer désormais toutes leurs énergies pour s’engager en politique aux côtés du président de la République, Patrice Talon, afin qu’en 2021, les résultats de développement soient au rendez-vous, précise le ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou, porté à la tête de ce nouveau mouvement politique, à l’issue du congrès constitutif tenu samedi dernier à Sakété et au cours duquel ont été adoptés les textes fondamentaux du mouvement. 

Cette force politique qui entend bouleverser désormais les calculs politiques dans le département du Plateau en général et dans la vingt-et-unième circonscription électorale regroupant les communes de Sakété, Ifangni et d’Adja-Ouèrè en particulier, se fixe comme objectifs de soutenir et d’appuyer la mise en œuvre d’une politique à même d’assurer le progrès et la justice sociale en accordant la priorité à l’amélioration rapide des conditions de vie des couches les plus vulnérables. Le nouveau mouvement politique entend instaurer de manière rigoureuse une gestion saine et transparente des affaires publiques, assurer l’éducation civique et politique des citoyens et participer à la construction d’une société démocratique et à la consolidation de l’unité nationale et africaine et défendre les droits de l’Homme. C’est à juste titre, détaille Salimane Karimou, que Fund-Irédé a choisi comme emblème une ruche bien fournie en abeilles et qui produit de manière permanente, continue et soutenue du bon miel. Avec ces nobles objectifs et ambitions, Fund-Irédé est loin d’être un mouvement politique de plus, insiste Salimane Karimou. A l’en croire, ce nouveau-né dans l’arène politique nationale entend marquer la différence sur le terrain dans la pratique de la chose politique au Bénin. Il s’agit d’impacter le développement et de soulager la peine des populations aux côtés des autres partis et mouvements soutenant les actions du chef de l’Etat, Patrice Talon. Le président de Fund-Irédé appelle, pour cela, à l’unité les filles et fils des cinq communes du département du Plateau justifiant que rien de bon ne peut être obtenu dans la division. Salimane Karimou a salué les œuvres de développement de ses aînés en politique à Sakété dont Feue Rafiatou Karimou et François Abiola qui ont marqué l’histoire de la cité des Iyan’sa ces vingt dernières années.
Cette vision du ministre des Enseignements maternel et primaire, a été louée par les différentes personnalités et autres mouvements politiques de jeunes et de femmes venus soutenir la sortie officielle de ce nouveau-né.
Le ministre délégué chargé de la Défense nationale, Fortunet Nouatin ; les députés Louis Vlavonou et Joseph Bamigbadé; le préfet du Plateau, Valère Sètonougbo et autres, ont tour à tour, béni cette nouvelle page politique qui s’ouvre dans le Plateau et invité tout le monde à accompagner Fund-Irédé afin de mieux booster les actions du chef de l’Etat sur le terrain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 972 fois