La Commission nationale de supervision (Cns) et le Comité technique national (Ctn) du Recensement national de l’agriculture (Rna) ont été installés conjointement, vendredi 3 août dernier à Cotonou. La cérémonie présidée par le ministre d’État chargé du Plan et du Développement, s’est déroulée en présence de son collègue de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui.

Lancé le 22 juin dernier, le Recensement national de l’agriculture (Rna) connaît depuis vendredi 3 août dernier une nouvelle phase. Les membres des structures nationales chargées de la supervision et de la gestion ont été installés à Cotonou. Cette activité s’inscrit dans le processus d’opérationnalisation de l’opération Rna, en vue d’assurer la coordination au niveau national, des activités de leurs démembrements dans les départements et communes. 

Le Recensement national de l’agriculture (Rna) vise à rendre disponibles des statistiques complètes, répondant aux normes de qualité et accessibles à tous les acteurs. Ce qui permettra, explique Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’État, chargé du Plan et du développement, qui a présidé la cérémonie, de poser les bases d’une gouvernance stratégique, responsable et durable au regard de la place de l’agriculture dans l’économie nationale, et de sa contribution au produit intérieur brut et à la création d’emploi.
Le ministre d’État indique qu’il vise à doter le pays de données actualisées et fiables sur le secteur agricole, qui mobilise une grande partie de la population. Celles-ci serviront de base, a-t-il insisté, à l’élaboration des différents instruments de politiques dans le secteur et vise la croissance économique basée sur l’agriculture. Ce recensement est, en effet, un instantané précis des caractéristiques de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture au Bénin. Il vise à remédier aux nombreuses insuffisances du secteur dont l’absence d’informations fiables sur la typologie qualitative et quantitative.
La mise en œuvre des stratégies pour aboutir à cette vision nécessite, explique Abdoulaye Bio Tchané, que les informations statistiques exhaustives, fiables et actualisées soient disponibles sur le secteur de l’agriculture. Ces informations, poursuit-il, sont indispensables à l’analyse des impacts des mesures d’instruments politiques agricoles.
Conformément aux dispositions des articles 6 et 7 du décret portant organisation du Recensement national de l’agriculture en République du Bénin, la Cns est l’organe national chargé de la conduite et de la supervision politique des opérations du Rna sur toute l’étendue du territoire national. Elle a pour mission d’étudier tous les problèmes administratifs, financiers et institutionnels relatifs au recensement et prend toutes les initiatives qu’elle juge pertinentes pour le bon déroulement de l’opération.
À ce titre, la Commission est chargée, entre autres, de faciliter la conduite des opérations et d’étudier tous les problèmes administratifs, financiers et institutionnels relatifs au Rna et y apporter des solutions appropriées. Elle se réunit une fois par trimestre en session ordinaire. En cas de besoin, elle peut se réunir en session extraordinaire sur convocation de son président. Quant au Comité technique national, il est chargé de formuler des avis techniques sur l’organisation générale du recensement. Il se réunit pour sa part chaque mois et au besoin, sur convocation de son président en session extraordinaire.
Ce recensement est le tout premier depuis 1990 au Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1749 fois