Dans le cadre du programme tournant de co-célébration de la fête du 1er août entre les villes de Cotonou et de Genève, une délégation suisse conduite par le maire de Genève, M. Rémy Pagani, séjourne depuis quelques jours à Cotonou. Occasion pour les deux villes de vivre les moments forts marquant les festivités du 58e anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Loin d’être une simple manifestation festive, ce séjour permet aux deux villes d’asseoir les bases d’une coopération fructueuse et dynamique.

Source : Mairie de Cotonou
Le premier acte de cette co-célébration a été la signature d’une charte d’amitié qui permet désormais aux deux villes d’être jumelées pour le bonheur des populations de Cotonou et de Genève. C’était au cours d’une audience que le maire de Cotonou Isidore Gnonlonfoun a accordée, ce lundi 30 juillet 2018, à son homologue genevois accompagné pour la circonstance de l’ambassadeur du Bénin en Suisse, M. Eloi Laourou. Au menu des échanges, les questions relatives au plan directeur de la ville de Cotonou, à l’amélioration des infrastructures sociocommunautaires et de transport. Les deux autorités ont promis tout mettre en œuvre pour la concrétisation de ce nouveau partenariat. Pour
Isidore Gnonlonfoun, la ville de Cotonou a beaucoup à tirer de ses partenaires suisses qui ont, pendant plusieurs siècles, développé des savoir-faire pertinents dans plusieurs domaines. En retour, la ville de Cotonou leur propose son riche et immense marché culturel et artistique.
L’autre moment fort de cette co-célébration a été la participation de la délégation suisse à la soirée spectacle et au géant-concert offerts par les autorités béninoises. Des moments de réjouissance populaire au cours desquels, les hôtes du maire de Cotonou ont découvert les richesses culturelles et artistiques dont regorge le Bénin. A l’occasion, plusieurs artistes de renom de la musique béninoise tels que Sagbohan Danialou, Gangbé Brass Brand, Anice Pépé, les As du Bénin ont égayé ces soirées.
Le point d’orgue des festivités commémoratives de cette co-célébration de la fête de l’indépendance a été la parade militaire. Les membres de la délégation genevoise n’ont pas raté cette occasion qui constitue le symbole même de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Ainsi, ils ont eu l’occasion de vivre en direct ces moments officiels et solennels aux côtés des autorités béninoises.
Rappelons que c’est sur initiative des autorités suisses, plus particulièrement de la mairie de Genève que les deux pays ont mis en place depuis 2017 ce programme tournant de co-célébration. Ce qui a permis aux autorités béninoises de participer l’année dernière à Genève à la célébration de la fête nationale suisse. C’est au tour de la ville de Cotonou d’accueillir cette année la délégation genevoise.
Très heureux de cette coopération agissante, le maire de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun, a, au nom de son conseil municipal, tenu à rendre un hommage mérité à M. Rémy Pagani, maire de Genève, qui a été la principale cheville ouvrière de cette co-célébration dont les deux villes sont bénéficiaires des retombées positives.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1118 fois