Dans le département du Zou, c’est la Place historique de Goho à Abomey qui a abrité, ce mercredi 1er août, les manifestations officielles marquant la commémoration du 58e anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Ces manifestations ont été essentiellement marquées par un défilé militaire en présence du préfet Aimé Firmin Kouton, et du commandant Gildas Bio Yoro.

A l’instar des autres départements, le Zou a aussi célébré, ce 1er août, la fête de l’indépendance du Bénin. Tôt ce mercredi matin, les populations d’Abomey et environs ont pris d’assaut la Place historique de Goho pour être les témoins privilégiés des manifestations entrant dans le cadre de cette célébration. 

Il sonnait un peu plus de de 9 h quand le préfet Aimé Firmin Kouton a procédé au dépôt de gerbes à la place du monument aux morts. Un instant de recueillement et de solennité ponctué par la sonnerie aux morts pour rendre hommage aux enfants morts pour la patrie.
Il est 9 h 45. Le cortège rejoint la place du défilé à Goho. Salut au drapeau et exécution de l’hymne national pour donner le top des manifestations. Le préfet du Zou et le commandant Gildas Bio Yoro, à bord d’un véhicule de commandement, font la revue des troupes par la suite.
Puis, les deux prennent place à la tribune officielle où se trouvaient installés déjà d’autres autorités politico-administratives, sages et notables de la cité historique. Et, une minute de silence a été observée en mémoire du roi Dédjalagni Agoli-Agbo qui a rejoint ses ancêtres, il y a quelques semaines.
Avant le défilé, le public a eu droit à une intervention du premier adjoint au maire d’Abomey, Gabriel Mèdéhou, qui a dressé le bilan des actions du conseil communal d’Abomey à la tête de la commune. Il sera suivi du préfet Kouton qui a, lui aussi, dressé un bilan des grandes actions du gouvernement dans ce département. A ce titre, il mettra un accent sur le projet de renforcement du système d’alimentation d’eau potable en faveur des villes de Bohicon, Abomey, Za-Kpota, Zogbodomey, Djidja et Agbangnizoun. D’un montant global de 27 milliards de francs Cfa, souligne-t-il, ce projet actuellement en cours devra prendre fin en décembre prochain.
Il poursuit en indiquant que les travaux d’aménagement et de bitumage des routes
Toffo-Lalo, Lalo-Agbangnizoun,
Agbangnizoun-Abomey, Abomey-Djidja et d’autres bretelles connexes sont actuellement en cours.
Firmin Kouton a également mentionné les travaux d'aménagement et de bitumage de certains tronçons de routes dont
Zangnanado- Banamè-Paouignan par la mobilisation des fonds auprès des partenaires bancaires. Le montant du marché s’élève à près de 55 milliards F Cfa pour un linéaire total de 74,2 km de tronçons à réaliser.
A 11 h, le top du défilé est donné par la mise en place des troupes. Et c’est parti pour trente minutes de parade militaire riche en couleurs. Elle est ouverte par les éléments de la Police républicaine dans leur nouvelle tenue. Ces éléments de la Police républicaine seront suivis de ceux de l’armée de l’air, de terre et les para-commandos de la base militaire de Cana pour la belle parade fortement applaudis pour leur marche prussienne.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 906 fois