Pour marquer la célébration du 58e anniversaire de l'indépendance du Bénin, la commune de Pobè ne s'est pas négligée. Loin s'en faut ! Elle s'est animée autour d'activités culturelles et sportives qui ont démarré la veille, mardi 31 juillet dernier, et ont ragaillardi les populations. 

À l'entrée de Pobè, rien n'annonce que la commune qui accueille les manifestations officielles du 1er août pour le compte du département du Plateau. Il faut se rapprocher de l'hôtel de ville pour constater les quelques drapeaux et les modestes décorations annonçant la célébration de la fête de l’indépendance. L'aspect bien sobre de la ville contraste avec l'enthousiasme des populations et le riche programme concocté par le préfet du département du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo, et le maire de Pobè, Paul Fakorédé Odjo.
Déjà la veille, mardi 31 juillet à 16 h, s'est tenue la finale du jeu de quilles organisé pour la circonstance. Cette rencontre a opposé le quartier Igbo-Ichè au quartier Oké-Ata dans l'enceinte du Hall-Ifa de Pobè. C'est le quartier Igbo-Ichè qui l'a emporté. Il est à noter que le jeu de quilles est une habitude culturelle de Pobè qui hélas se délite.
Puis, dans la nuit du 31 juillet au 1er août, la devanture du monument aux morts a servi de cadre à la célébration de la Nuit de l'indépendance, un concert maison, animé par l'Association des musiciens de la commune de Pobè (Amucop). Lors de cette animation, la culture et les danses locales ont été exhibées devant un public emballé. Jumelant tradition et modernité, les jeunes de la ville de Pobè ont donné du plaisir aux populations avec des interprétations de chants populaires. C'était en présence du maire de la ville de Pobè.
De son côté, l'enceinte de la préfecture du Plateau a abrité une soirée récréative organisée par les agents de l'administration déconcentrée.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 838 fois