A la tête d’une délégation gouvernementale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien
Agbénonci, a entamé, lundi 18 juin dernier, une visite de travail de quatre jours au Japon. Lors de son séjour nippon, le chef de la diplomatie béninoise a exposé les opportunités d’investissement au Bénin aux acteurs du secteur privé japonais. Outre les parlementaires et les partenaires du Bénin tels que Jica et Jbic, il s’entretiendra avec son homologue japonais, M. Taro Kono.

Accompagné du ministre de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni, des ambassadeurs du Bénin au Japon et du Japon au Bénin, le ministre Agbénonci s’est entretenu lundi dernier à Tokyo avec M. Testuro Yano, président de l’Association pour le développement et l’Économie de l’Afrique (Afreco). Les échanges ont principalement porté sur les projets prioritaires du Bénin et les partenariats qu’il souhaiterait nouer avec le Japon. Il s’agit, en outre, de renforcer la coopération dans les domaines des infrastructures de transport, de l’accès à l’eau et des infrastructures sanitaires. Pour rappel M. Testuro Yano s’était déjà rendu à Cotonou en 2017.
Le mardi 19 juin, la délégation béninoise a eu une rencontre avec le président de Toyota Corporation, Takashi Hattori, au siège de l’entreprise à Tokyo. Ils ont échangé sur les activités de cette entreprise au Bénin. Elle a encouragé l’entreprise à développer davantage ses activités au Bénin, car l’environnement des affaires est très favorable à l’investissement privé, créateur d’emplois et de richesse.
Le ministre Agbénonci et son collègue Wadagni se sont entretenus avec le président de Jetro, M. Hiroyuki Ishige, à Tokyo. Ils ont présenté les atouts du Bénin afin que Jetro encourage l’investissement des entreprises japonaises au Bénin.
Au pas de charge, les deux ministres ont poursuivi leur visite par une rencontre avec le directeur de la Jbic, M. Nobumitsu Hayashi pour discuter des voies et moyens d’approfondir la relation entre l’institution et le Bénin à travers le financement d’entreprises japonaises souhaitant investir au Bénin. Les bonnes performances économiques du Bénin ont été présentées comme un atout certain à cet effet.
Le chef de la diplomatie béninoise a rencontré le président de Jica à la tête d’une délégation de hauts cadres avec qui, il a échangé sur les opportunités de coopération avec le Bénin dans le secteur de l’assainissement et la gestion des déchets.
La délégation a échangé avec le président de Nexi, M. Masufumi Nakada, qui a rassuré le Bénin sur sa volonté d’accompagner les entreprises japonaises désireuses d’investir au Bénin par ses produits d’assurance de l’investissement extérieur.
Une délégation de la Ligue parlementaire Bénin-Japon conduite par son président, l’Honorable Katsuei Hirasawa a rencontré le ministre Agbénonci. Ils ont principalement échangé sur les voies et moyens de consolider et renforcer les relations entre les deux pays ainsi que de différents domaines de coopération tels que les infrastructures, l’éducation et le développement du secteur numérique. Les parlementaires ont également rappelé au ministre la candidature de la ville d’Osaka pour accueillir l’exposition universelle de 2025 et demandé l’appui du Bénin.
La délégation a conclu sa journée par un dîner de travail avec Kiyoshi Ejima, membre de la Chambre haute du Parlement japonais. Il a confirmé sa volonté d’encourager les investisseurs japonais à accroître leurs investissements au Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1122 fois