Alors que la Turquie célèbre la Journée annuelle de l’Afrique, je voudrais en profiter pour souligner les réussites de l’Afrique et me réjouir de notre partenariat qui se développe chaque jour encore plus. L’essor de l’Afrique rend tous les Turcs fiers et nous motive à nous engager dans des liens plus étroits et de coopération.

Les institutions politiques autour de l’Afrique évoluent tandis que nous assistons à l’émergence d’une classe moyenne forte dans de nombreux pays Africains. Le continent a l’ambition de progresser dans tous les objectifs de développement durable. Les aspirations de l’Afrique comprennent non seulement l’élimination de la pauvreté absolue, mais aussi la réduction des inégalités, en offrant une multitude d’opportunités dans le domaine de l’éducation pour tous et le renforcement de la bonne gouvernance en tant que norme. L’Afrique fonctionne de plus en plus comme une unité cohésive. L’Accord sur la Zone de libre-échange continentale a été une étape cruciale qui façonnera l’avenir de l’Afrique.
Nous avons toutes les raisons pour être un partenaire fier des nations africaines. L’engagement de la Turquie est basé sur l’établissement de relations durables. Notre objectif principal est d’établir une coopération profondément enracinée avec nos homologues africains d’une manière durable et mutuellement productive. J’ai été encouragé d’entendre dans de si nombreuses instances que la bonne volonté de la Turquie et sa sensibilisation acharnée reçoivent un écho favorable auprès de nos partenaires africains. L’Afrique considère la Turquie comme un partenaire vigoureux pour les progrès de l’Afrique vers un développement global et durable et son influence qui en découle dans les affaires mondiales.
Notre intérêt envers l’Afrique se concrétise par des contacts politiques intensifiés au plus haut niveau. Le président Erdogan a effectué des visites officielles dans vingt-six pays africains depuis son mandat en tant que Premier ministre. Ces visites ont ouvert de nouveaux lieux de coopération. La multitude d’accords signés montre que la Turquie s’est engagée à ouvrir de nouveaux domaines de collaboration avec les pays africains.
La sensibilisation de la Turquie à l’égard de l’Afrique est fondée sur des bases visibles, tangibles et mutuellement avantageuses. La Turquie est aujourd’hui représentée sur le continent avec un réseau de 41 ambassades, y compris également nos ambassades récemment ouvertes en Sierra Leone et en Guinée Equatoriale. Nous augmenterons ce nombre à cinquante à moyen terme avec l’objectif ultime d’être représenté dans tous les pays africains.
2018 marque le 10e anniversaire de notre partenariat stratégique avec l’Union africaine. Récemment, j’ai eu le plaisir d’accueillir des hauts fonctionnaires de l’UA et les ministres africains des Affaires étrangères à Istanbul dans le cadre d’une conférence ministérielle qui a examiné notre coopération institutionnelle. Nous établissons de nouvelles cibles pour une relation plus productive. Comme première étape, nous organiserons le deuxième Forum des entreprises Turquie-Afrique en octobre à Istanbul. L’année prochaine, nous organiserons également le Troisième Sommet Turquie-Afrique. Nous octroyons une grande d’importance à ce sommet et travaillons avec acharnement pour garantir son succès.
Le commerce avec le continent africain dépasse aujourd’hui les vingt milliards de dollars des Etats-Unis. Comparé à celui de 2003, ce chiffre représente presque une multiplication par cinq. En outre, ce chiffre sert également à montrer que l’Afrique et la Turquie bénéficient d’une relation commerciale équitable. Nous reconnaissons le rôle éminent joué par les Communautés économiques régionales (CER) dans l’avenir de l’Afrique. A cet égard, au mois de février dernier, nous avons organisé le premier Forum Économique et Commercial Turquie-CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), en vue d’approfondir le partenariat économique entre la Turquie et les membres de la CEDEAO.
Je suis particulièrement fier de mettre accent sur le fait que notre compagnie aérienne nationale, « Turkish Airlines » (THY), continue d’accroître sa présence sur le continent en ajoutant de nouvelles destinations de vols à son réseau mondial. THY dessert  actuellement 52 destinations à travers 34 pays d’Afrique. La destination de Freetown, au Sierra Leone a été le dernier ajout au réseau de THY. Les vols vers les Comores débuteront en juin. Notre transporteur national aide les Africains à se rendre non seulement en Turquie, mais aussi à rejoindre le reste du globe.
La Turquie contribue activement à la paix et la sécurité sur le Continent. En outre, nous soutenons les efforts déployés pour lutter contre le terrorisme au Sahel. Lors de la récente conférence de Bruxelles, la Turquie a promis cinq millions de dollars des Etats-Unis afin de soutenir les forces de sécurité régionale du G5 Sahel.
Les partenariats humanitaires et de développement ont servi comme des éléments forts de l’élargissement de la Turquie à l’ensemble du continent. En
Turquie, un grand nombre des ministères, agences et ONG assument leurs rôles dans cet effort collectif. Notre référence en matière de succès est de répondre dès que possible aux besoins locaux. De 2004 jusqu’à 2016, l’Agence Turque de Coopération et de Coordination (TIKA) a dépensé 1,43 milliard de dollars pour soutenir les efforts de développement durable sur le continent.
Je tiens à souligner à nouveau que nous apprécions beaucoup que de nombreux pays Africains aient immédiatement passés à l’action contre les diverses organisations affiliées à l’organisation terroriste Guléniste (FETO), qui a effectué une tentative de coup d’Etat sanglant en Turquie.
Etant une agence gouvernementale, la Fondation Maarif a commencé à gérer des écoles en Afrique. Notre objectif est de fournir un grand soutien aux efforts des gouvernements Africains en vue d’accorder une éducation abordable et de haute qualité à l’ensemble du continent. Je suis convaincu que les étudiants bénéficiant d’une éducation dans les écoles de Maarif seront éminemment préparés à faire face aux défis du futur. Une autre étape prometteuse de notre coopération est d’offrir des possibilités d’enseignement supérieur à des étudiants africains qualifiés en Turquie en leur accordant des bourses d’études. Chaque année, plus de mille étudiants africains se rendent en Turquie avec l’intention de recevoir leur éducation supérieure par le biais des programmes de bourses d’études accordées par le gouvernement turc. Leur présence est la bienvenue et nous continuerons à être un centre d’excellence pour les étudiants africains.
Notre approche envers l’Afrique repose sur un partenariat stratégique, transparent et de longue durée. Nous sommes convaincus que ce partenariat fournira un avenir prometteur à la Turquie et à nos partenaires en Afrique.
Tout en célébrant avec une grande joie la Journée de l’Afrique, je souhaite souligner l’engagement de la Turquie envers notre partenariat avec l’Afrique, basé sur les principes d’égalité, de partenariat, de solidarité, de durabilité et de respect mutuel.

Mevlüt Çavufogiu, ministre turc des Affaires étrangères

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1092 fois