Le ministère du Plan et du Développement et l’Agence française de développement (Afd) ont conjointement tenu, ce mardi 15 mai à Cotonou, la traditionnelle revue trimestrielle des projets financés par l’Afd. Les travaux ont été ouverts par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané en présence de l’ambassadrice de la France près le Bénin, Véronique Brumeaux.

Un portefeuille d’un montant global de 186 milliards de F Cfa avec une vingtaine de projets répartis substantiellement dans les secteurs prioritaires d’intervention de l’Afd, notamment l’énergie, le développement urbain et l’aménagement, l’agriculture, l’éducation et la formation professionnelle et subsidiairement dans d’autres secteurs tels que la santé, le secteur privé, le renforcement de capacité et l’appui à la bonne gouvernance. Ainsi se présente la nomenclature de l’appui de l’Agence française de développement au Bénin.
Réunis au ministère du Développement et du Plan, hier, les acteurs impliqués dans la chaîne ont passé en revue les différents projets financés par l’Afd. Taux d’exécution matérielle, taux de décaissement, difficultés rencontrées, solutions envisageables, prévisions. C’est sur la base de cette grille que chaque projet a été apprécié. Pour le ministre d’Etat en charge du Plan et du Développement, l’organisation trimestrielle des revues conjointes vient compléter les mesures de suivi mises en œuvre par le gouvernement pour que les projets s’exécutent de façon optimale et dans les délais prévus.
Saluant tous les acteurs impliqués dans l’organisation de la revue, l’ambassadrice de la France près le Bénin Véronique Brumeaux a présenté l’envergure actuelle de l’appui de l’Afd au Bénin. Un appui qui s’est sensiblement accru passant de 10 milliards d’investissements à 43 milliards F Cfa par an depuis 2014. « Cet accroissement des investissements nous impose une obligation de résultats… L’enjeu majeur est celui de la mise en œuvre, de l’exécution financière, du respect des délais et de l’obligation de résultats », fait savoir le directeur de l’Afd Adrien Haye.
Pour l’ambassadrice Véronique Brumeaux, l’augmentation des interventions de l’Afd au Bénin témoigne de la densité des relations entre les deux pays. « Je suis convaincue que cette revue qui répond au souci d’efficacité et de redevabilité permettra d’accélérer la mise en œuvre des projets », a-t-elle assuré.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 967 fois