Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme ‘’L’Eau pour la vie’’, l’Ong chrétienne Global Aid network (Gain) a célébré, à Guékoumédé dans la commune de Zè, le 1000e forage réalisé au profit des populations déshéritées. La cérémonie présidée par le ministre en charge de l’Eau, Samou Séidou Adambi, a connu aussi la participation des responsables de cette Ong venus du Canada.

Finie l’utilisation des eaux de marigot, de marécage et de ruissellement par les populations du village de Guékoumédé dans la commune de Zè ! Elles ont accueilli le forage réalisé dans leur village et dont l’inauguration a fait l’objet d’une célébration mobilisant non seulement les responsables de l’Ong Global Aid network (Gain) mais aussi le ministre en charge de l’Eau, Samou Séidou Adambi.
Manifestant sa joie, le chef du village, Michel Foundié, souligne que ce forage permet à ses administrés « de disposer de l’eau potable pour ne plus être victimes de maladie ». Abondant dans le même sens, le porte-parole des femmes, Angèle Akodji, rappelle que « l’eau utilisée auparavant n’était pas propre ». « Nos souffrances ont pris fin grâce aux actions de l’Ong Gain », se réjouit-elle sous les ovations de l’assistance à dominance féminine. Elle profite de l’occasion pour évoquer d’autres doléances telles que le besoin de matériels et de moyens pour des activités génératrices de revenus.
Eclairant sur le programme, Patrice Lavagnon Kouessi Adri, directeur national de l’Ong Gain, et les responsables canadiens indiquent que « l’eau génère la vie, la santé, le bonheur et la richesse ». Selon Patrice Lavagnon Kouessi Adri, ce 1000e forage est spécial en ce sens qu’il est alimenté par un groupe électrogène alors que ceux réalisés par le passé sont à motricité humaine. A l’avenir, poursuit-il, les deux types seront réalisés au profit des populations sans oublier les forages alimentés par l’énergie solaire. Le 1000e forage, objet des présentes manifestations est, selon Evariste Agli, responsable technique, un poste d’eau autonome de 63 m de profondeur et d’un niveau statique de 48 m environ. Il est muni de quatre robinets dont deux en bas et deux en haut.
Le ministre Samou Séidou Adambi revient sur l’importance de l’eau dans la vie. A l’en croire, il y a convergence entre la vision du gouvernement à travers l’axe stratégique 6 du Pag prévoyant la fourniture universelle d’eau potable aux populations à l’horizon 2021 et celle de l’Ong Gain dans le même domaine. Pour ce faire, en dehors de ses propres projets, le gouvernement a opté pour le partenariat public-privé. « Je note une complémentarité entre nos actions et les vôtres », souligne Samou Séidou Adambi.
Après la phase protocolaire, le ministre Adambi, accompagné des responsables de l’Ong Gain soutenus par les populations en liesse, ont procédé à la coupure du ruban symbolique consacrant ainsi la mise en service officielle du 1000e forage à Zè. Il convient de signaler que le nombre de forages réalisés au niveau national par l'Ong Gain dépasse déjà les mille forages, selon le responsable technique Evariste Agli?

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2296 fois