Le directeur de l’Energie de la Cédéao, Dabiré Bayaornibé a procédé, ce lundi 12 février à Cotonou, au lancement du programme régional ‘’Promotion d’un marché d’électricité respectueux du climat dans la région Cédéao’’ (Promerc). Le programme est cofinancé par le gouvernement allemand et l’Union européenne à travers le projet « Amélioration de la gouvernance du secteur des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Afrique de l’Ouest (Agoseree-Ao) ».

Le programme régional ‘’Promotion d’un marché d’électricité respectueux du climat dans la région Cédéao (Promerc), ambitionne d’aider les pays d’Afrique de l’Ouest à accéder à l’énergie propre. Un atelier y consacré, les 12 et 13 février, permet d’élaborer la feuille de route du marché régional de l’électricité tout en contribuant à l’amélioration du bien-être des populations et de l’économie des pays membres. 

Selon le président de l’Autorité de régulation régionale du secteur de l’électricité de la Cédéao (Arrec), Honoré Bloger, le Promerc « vise l’amélioration des pré-conditions clés pour un marché régional d’électricité respectueux du climat en Afrique de l’Ouest ».
Le communiqué de presse relatif au lancement dudit programme renseigne que le manque d’approvisionnement en électricité continue d’être un obstacle au développement en Afrique de l’Ouest. « En 2016, un peu moins de 60 000 gigawatt heures (Gwh) d’électricité ont pu être fournis, dont 8,9 % étaient transfrontaliers. Environ 90 % des sources d’énergie fossile ont été utilisées pour produire de l’électricité et environ 10 % seulement de l’électricité proviennent de grandes centrales hydroélectriques », détaille le document.
D’où le soutien du gouvernement allemand à travers l’appui technique de la Giz et l’appui financier du Deutsche Kreditanstaltfür Wiederaufbau (Kfw) pour combler les fossés et renforcer les acquis en matière d’énergie en Afrique de l’Ouest, en vue de la réussite du Promerc qui durera trois ans.
Le secrétaire général du Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (Eeeoa), Appolinaire Ki Siengui, décerne un satisfecit à l’Allemagne pour son soutien constant à l’endroit de la Cédéao dans le cadre de la mise en œuvre du marché d’électricité.
Le Promerc fait suite au programme régional « Promotion d’une interconnexion d’échange d’énergie respectueuse du climat en Afrique de l’Ouest » qui a enregistré des progrès significatifs en faveur des pays de la sous-région et qui justifie l’arrivée du Promerc. Entre autres résultats, le chargé de programme à la Giz, Assani Dahouenon, souligne l’accompagnement de l’institution aux producteurs qui s’impliquent dans les énergies renouvelables dans l’espace communautaire et l’accompagnement du marché sous-régional.

Energie et développement économique

La Giz est un soutien de taille aux Etats ouest-africains. Pour le représentant de l’ambassade de l’Allemagne près le Bénin, Günter Sohr, depuis 2013, l’engagement continue de l’Allemagne à soutenir les initiatives de la Cédéao en vue de l’amélioration de la situation énergétique dans la sous-région est manifeste. En promouvant le marché régional d’électricité, développe-t-il, le pays soutient également le développement économique et la protection du climat dans la région. Le Promerc traduit sa contribution à l’extension des énergies renouvelables et à la promotion de l’emploi, à travers la lutte contre la pauvreté, poursuit-il.
Pour 2018, l’accompagnement de l’Allemagne devrait permettre d’achever le processus d’achèvement des documents de fonctionnement du marché régional d’électricité.
Sur le plan énergétique, le défi pour les Etats de la Cédéao concerne l’augmentation de la production de l’électricité à partir des sources d’énergies renouvelables, la réduction des émissions du CO2, et la mise en place d’un cadre réglementaire pour le marché régional d’électricité. Le Promerc aidera à relever ces défis.
Il s’articule autour de trois axes. Le premier est relatif à la promotion des énergies renouvelables. Le deuxième est lié à la promotion de l’efficacité énergétique et le troisième s’intéresse au marché régional d’électricité et de développement des capacités.
Le Promerc bénéficie également de l’appui de l’Ue à travers le projet « Amélioration de la gouvernance du secteur des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Afrique de l’Ouest (Agoseree-Ao) ». Il couvre les activités relatives au développement des corridors d’énergie propre à la création d’un environnement propice pour les énergies renouvelables raccordées au réseau, aux normes d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique ainsi que l’électrification rurale à partir des sources d’énergies renouvelables?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2127 fois