Les travaux d’aménagement et de bitumage des routes Porto-Novo-Missérété et Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi évoluent normalement, a constaté, vendredi 2 février dernier, le ministre des Infrastructures et des Transports, Cyr Koty. Il était sur ces chantiers à la faveur d’une tournée qu’il a entreprise depuis quelques jours dans les différents départements du Bénin.

L’entreprise Ofmas International chargée des travaux d’aménagement et de bitumage des routes Porto-Novo-Missérété et Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi est déterminée à finir les chantiers dans les délais contractuels et surtout offrir des infrastructures de qualité. C’est un engagement pris par les responsables de l’entreprise devant le ministre des Infrastructures et des Transports Cyr Koty, vendredi dernier.
Au cours d’une descente qu’il a faite sur les chantiers, Cyr Koty a saisi l’occasion pour inviter les bureaux de contrôle à redoubler de vigilance dans le suivi de la mise en œuvre technique de ce projet. Car, selon lui, il ne s’agit pas de livrer des travaux qui ne seront pas de bonne qualité, il faut veiller à la qualité et à la durabilité des travaux.
Projets phares du gouvernement, les routes en construction permettront aux populations, selon le ministre en charge des Infrastructures, de bénéficier des voies de qualité. Ces routes permettront de faciliter la circulation des personnes et des biens, puis également, d’écouler des produits des zones de production vers les grandes villes et surtout dans les marchés.
« L’aménagement et le bitumage des routes Porto-Novo-Missérété et Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi est un projet à fort impact socioéconomique qui découle de la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement», a souligné Cyr Koty. Il a invité les populations à accompagner l’entreprise Ofmas International dans la mise en œuvre de ces projets. D’un coût global de plus de 41 milliards de francs Cfa, le projet est prévu pour durer 30 mois. Au 2 février dernier, l’avancement global des travaux y compris les installations pour le tronçon Porto-Novo-Missérété, long de 12,6 kilomètres est de 19 %. L’avancement physique des travaux est de 10,43 %.
En ce qui concerne le tronçon Pobè-Adja-Ouèrè-Ouinhi long de 22,39 kilomètres, l’avancement global y compris les installations est de 24,13 % et l’avancement physique des travaux est 6,79 %. Quant à la consommation de délai, le taux est de 21,67 % pour un taux d’avancement général de 20,47% alors que le taux d’avancement attendu est de 30,09% ; soit un écart de -9,73%?

Les travaux de construction du contournement Nord Est de Cotonou, bientôt lancés

Les travaux de réalisation du contournement Nord-est de Cotonou seront bientôt dans leur phase opérationnelle. Les entreprises adjudicataires de l’appel d’offres entrant dans le cadre de ce marché seront connues ce lundi au terme d’une séance d’ouverture des plis au ministère des Infrastructures et des Transports. Prévue pour jeudi dernier, cette séance a été reportée pour ce lundi pour des raisons de calendrier.
Au total, sept entreprises ou groupements d’entreprises ont déposé des offres qui sont remises à l’huissier de justice Simplice Dako qui devrait les garder jusqu’à la date de ce lundi.
Pour le ministre des Infrastructures et des Transports, Cyr Koty, qui avait présidé la séance du jeudi dernier, l’étape de la partie technique de l’offre vient d’être passée. Il a remercié les soumissionnaires pour leur diligence dans le cadre de ce projet qui est capital pour le gouvernement, avant de les rassurer de ce que les techniciens qui analyseront les offres techniques feront leur travail dans les règles de l’art.
B. S.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1576 fois