Le ministre de la Santé, Alassane Séidou, a procédé, vendredi 2 février dernier, au Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu-Hkm) de Cotonou, à la remise d’équipements et de matériels médico-techniques au profit des hôpitaux et centres de santé du Bénin. Fruit de la coopération entre le Bénin et la France à travers le Programme d’appui à la santé maternelle et infantile financé par l’Agence française de développement. Ce don vient renforcer la qualité des prestations dans les formations sanitaires.

Les hôpitaux agréés pour la gratuité de la césarienne sur toute l’étendue du territoire national ont été dotés, vendredi dernier au Cnhu-HKM de Cotonou, d’un lot de matériels et d’équipements. Il s’agit de douze catégories d’instruments chirurgicaux et sept types de matériels et équipements de santé maternelle et infantile ainsi que de planification familiale. 

Selon le coordonnateur du Programme d’appui à la santé maternelle et infantile (Pasmi), Prince Comlan Adjovi, ce geste favorise l’amélioration des plateaux techniques et le renforcement des compétences du personnel de la santé.
Le ministre de la Santé, Alassane Séidou, précise que cette contribution a été possible grâce à l’Agence française de développement (Afd) à travers le Programme d’appui à la santé maternelle et infantile (Pasmi). « D’un montant de près 227 millions de francs Cfa, ces matériels viennent renforcer les plateaux techniques en vue d’impacter la qualité des prestations dans les hôpitaux », a-t-il déclaré. Le ministre rassure les responsables des formations sanitaires de la volonté du gouvernement de contribuer au renforcement du programme qualité du ministère de la Santé, un des points importants du Programme d’action du gouvernement. « Ce lot de matériels et d’équipements n’est qu’une partie minime d’un important paquet prévu pour le renforcement des plateaux techniques des formations sanitaires sur toute l’étendue du territoire national » a-t-il annoncé.
Le directeur général du Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu-Hkm), Alexandre Coffi Sossou, a remercié le ministère de la santé et l’Agence française de développement pour ce don qui soulage les formations sanitaires bénéficiaires?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1304 fois