La réalisation du programme « Bénin révélé » qu’attendent les Béninois de tous leurs vœux prendra véritablement corps dès 2018, si l’on s’en tient aux propos du président de la République. Il réaffirmé son ambition d’ouvrir de grands chantiers en 2018, dans son message de vœux à la nation le 31 décembre dernier, après son discours sur l’état de la nation, une semaine plus tôt. Une année d’espérance donc !

« Le démarrage des travaux d’aménagement des espaces libérés dans la ville de Cotonou ; le démarrage au plus tard deuxième trimestre 2018 de l’asphaltage de 660 km de routes dans les villes de Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo, Semè-Kpodji, Abomey, Bohicon, Lokossa, Natitingou et Parakou ; le projet de ramassage généralisé et de traitement des ordures dans les villes de Cotonou, Porto-Novo, Sèmè-Kpodji, Abomey-Calavi et Ouidah dont l’appel d’offres est présentement en cours, sont autant de grandes réalisations qui impacteront positivement notre environnement pour le bien-être de tous. Le grand projet de construction et de modernisation de 47 marchés urbains ou régionaux, dont la sélection des cabinets d’architecture est déjà réalisée, y contribuera aussi. La construction de la Cité administrative d’Abomey-Calavi et des cités administratives départementales qui débutera dans le deuxième semestre de 2018, est de nature à créer une nouvelle dynamique de développement de nos départements, et à améliorer les conditions de travail des agents de l’Etat. Ces grands projets d’infrastructures urbaines et d’aménagement de notre cadre de vie provoqueront sous peu, la métamorphose du paysage de nos grandes agglomérations qui désormais, seront plus agréables et plus saines ». Cet extrait du discours du chef de l’Etat devant le Parlement, le 22 décembre dernier, renseigne sur la charpente de l’année 2018, quant à la réalisation des grands chantiers qui changeront le cadre de vie des Béninois.
Dans le même temps, a-t-il souligné, les travaux d’infrastructures de transport se sont poursuivis, de façon soutenue, avec le lancement ou le démarrage prochain de plusieurs projets phares ou prioritaires. Ainsi sont en cours, liste le président Patrice Talon, l’aménagement et le bitumage des routes Djougou-Péhunco- Kérou - Banikoara, Kandi – Ségbana - Frontière Nigeria, Lokossa – Dévé - Aplahoué, Toffo- Lalo – Agbangnizoun – Abomey - Djidja, Zagnanado - Paouignan, etc. ou encore la reconstruction des routes Porto-Novo-Akpro-Missérété-Pobè et Bohicon-Parakou, l’aménagement et le bitumage de la Route des Pêches ainsi que de ses bretelles d’accès. L’année 2018 connaîtra une série de réalisations physiques et verra se concrétiser, l’un des axes prioritaires du programme de développement quinquennal 2016-2021.
Rien en tout cas ne semble ébranler l’engagement du chef de l’Etat qui, au lieu de se lasser du fait des difficultés, dit y avoir trouvé « la force de rêver grand et beau, afin d’offrir de meilleures perspectives à notre pays qui a un grand dessein ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1852 fois