L’ancien maire de Sakété, Raliou Arinloyé, est désormais libre de ses mouvements. Il a recouvré sa liberté dans la soirée de ce mercredi 6 décembre. La décision a été prise par le juge du Tribunal de première instance de deuxième classe de Pobé qui a ordonné sa liberté provisoire mais sous caution.

Le professeur d’Histoire et Géographie à la retraite a retrouvé depuis ce mercredi sa famille et ses amis politiques très enthousiasmés d’accueillir leur idole après son court séjour à la prison civile d’Akpro-Missérété. C’est la grande joie à Sakété dans l’entourage de l’ancien maire.

L’on se rappelle en effet que Raliou Arinloyé avait été arrêté le mardi 29 août dernier et mis sous mandat de dépôt le jeudi 31 août. Il a été incarcéré dans une affaire présumée d’escroquerie foncière dans le village de Gbahouété, commune d’Adja-Ouèrè, et qui daterait de 2002 au moment où il était sous-préfet d’Adja-Ouèrè. Un dossier dans lequel est cité aussi l’ex-maire d’Adja-Ouèrè, Djima Fachola, en détention préventive à la prison civile de Porto-Novo depuis 2014 et le richissime homme d’affaires Séfou Fagbohoun, natif de cette commune, et jusque-là non retrouvé. L’affaire a connu d’évolution mercredi dernier avec la libération de l’ex-maire de Sakété. Selon nos sources, la mise en liberté provisoire aussi de Djima Fachola ne devrait pas tarder.

 

 

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 1685 fois
Tags: