Les travaux de la quatrième session ordinaire de l’année des conseils communaux constituent la période par excellence pour le vote du budget primitif des communes pour l’année suivante. La tradition a été respectée dans plusieurs communes, notamment Adjarra, Avrankou, Dangbo et Akpro-Missérété dans l’Ouémé et Sakété dans le département du Plateau. Toutes ces communes se sont déjà dotées de leurs budgets pour l’exercice 2018, en attendant leur approbation par l’autorité de tutelle compétente.

La commune d’Adjarra a désormais son budget primitif exercice 2018. Il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 1,1 milliard F Cfa contre 768 506 312 F Cfa en 2017, soit un accroissement de 30,37 %. Le dossier a été adopté à l’unanimité des conseillers communaux d’Adjarra après analyse des forces, des faiblesses, des contraintes mais aussi des opportunités clairement identifiées et étudiées dans la commune en matière de mobilisation des ressources propres sur les cinq dernières années. C’est un budget qui allie ambitions et réalisme.
En effet, le budget de la section fonctionnement affiche une baisse de 16 % par rapport à 2017 pendant que celui de la section investissement connaît une augmentation de plus de 150 % en 2018 par rapport à cette année. Les dépenses d’investissements seront marquées par des réalisations de diverses natures notamment dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’administration locale, de la jeunesse, de l’aménagement des pistes rurales dans les arrondissements de la commune, des sports et de l’énergie. Le budget sera alimenté par des ressources issues de l’autofinancement, les crédits reportés et les ressources de transfert attendues du gouvernement.
Avec le montant de 1,1 milliard F Cfa, il est prévu dans le Plan de travail annuel au titre de 2018 plusieurs réalisations, notamment les travaux de réhabilitation des bureaux de l’arrondissement d’Aglogbè et de la salle de réunions de l’arrondissement de Mèdédjonou, les travaux de reprise de la clôture du centre de santé de l’arrondissement de Honvié, les travaux d’extension des réseaux d’adduction d’eau villageoise de Mèdédjonou, d’Aglogbé et du réseau Soneb dans le village de Djavi, l’acquisition de treize ordinateurs de bureau, six ordinateurs portatifs et treize imprimantes Laser Jet et 12 onduleurs au profit des services de la mairie, l’achat d’un véhicule de pool 4x4 pick-up double cabine au profit des services de recouvrement de taxe de la mairie et l’acquisition de deux motos de terrain au profit des services techniques de la mairie et l’actualisation du manuel de procédure administrative, technique et comptable de la mairie. Tous ces chantiers projetés pour 2018 devront permettre au maire Michel Honga et à son conseil communal d’améliorer un tant soit peu les conditions de vie des populations ainsi que celles de travail de leurs collaborateurs.

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Lu 1609 fois